Côte d’Ivoire : 777 millions $ de subventions accordées sur le carburant depuis début 2022

0
748
Station
La Côte d’Ivoire a accordé une subvention de plus de 777 millions $ sur le carburant depuis le début de l’année 2022.

La Côte d’Ivoire a débloqué plus de 777,3 millions $ de subventions sur le carburant depuis le début de l’année. Ce financement a contribué à préserver le pouvoir d’achat de la population face à la cherté de la vie dans le pays.

Le gouvernement ivoirien a accordé une subvention de plus de 777,3 millions $ sur le carburant depuis le début de l’année 2022. L’annonce a été faite le week-end dernier par le président ivoirien Alassane Ouattara. Cette subvention avait pour but de soutenir la population face à la hausse des prix et de préserver leur pouvoir d’achat.

Les prix des produits pétroliers moins chers en Côte d’Ivoire grâce à la subvention

« De façon précise, pour chaque litre de gasoil que vous achetez à 615 FCFA, l’État de Côte d’Ivoire apporte une subvention de 469 FCFA. Pour le super, la subvention de l’État est de 285 FCFA pour chaque litre acheté à la pompe à 735 FCFA », explique le chef de l’État Alassane Ouattara. Selon lui, cette subvention a permis à la Côte d’Ivoire d’avoir des prix de produits pétroliers parmi les plus bas de la sous-région, rapporte Abidjan.net.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la production animale et halieutique couvrira 65% des besoins de consommation d’ici 2026

Réformes dans le secteur alimentaire

Par ailleurs, le chef de l’État a évoqué le plafonnement temporaire des prix de plusieurs produits alimentaires de première nécessité. En outre, des réformes ont été prises par le gouvernement pour encourager le secteur privé à investir dans le secteur alimentaire. « C’est seulement à ce prix que nous limiterons la vulnérabilité de notre pays aux crises importées, tout en créant plus de richesses et d’emplois pour notre jeunesse », a déclaré Alassane Ouattara. Ces réformes devraient permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre la souveraineté alimentaire.


Lire aussi : La BAD et le Japon accordent 224 millions € à la Côte d’Ivoire pour soutenir la production alimentaire