Côte d’Ivoire : la FAO fournira des  »fours FTT » aux mareyeuses du débarcadère de Sassandra

0
656
M. Aboubacar Koné, administrateur national du Projet Initiative pêche côtière Afrique de l'Ouest (IPC-AO)

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé qu’elle dotera les mareyeuses du débarcadère de Sassandra de  »fours FTT ». L’objectif est de leur permettre de transformer des produits de pêche de qualité.

Les mareyeuses de Sassandra bénéficieront de  »fours FTT » de la part de la FAO avant la fin de cette année. Ce sont des fours de deuxième génération, avec une technicité améliorée. Aboubacar Koné, l’administrateur national du Projet Initiative pêche côtière Afrique de l’Ouest (IPC-AO) a déclaré que les fours permettront d’avoir « un produit de pêche, fumé, de qualité.

Lire aussi : Côte-d’Ivoire la FAO s’engage à soutenir-la filière du cacao biologique

Selon lui, ces produits pourront ainsi respecter un certain nombre de normes, surtout les quantités HAP (Hydrocarbure polyciclique). Abidjan.net a indiqué que le débarcadère de Sassandra recevra ces fours, dans le cadre du Projet IPC-AO. Le projet vise l’amélioration de la pratique du fumage du poisson et de mettre en place une durable.

L’Etat veut mettre progressivement fin aux pêches illicites

« Cette initiative devrait permettre aux bonnes pratiques de prévaloir à cause des pêches illicites, non déclarées et non réglementées ». C’est ce qu’a déclaré le lieutenant-colonel Serge Donald Deleuse, sous-directeur de la surveillance des pêches.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : plusieurs projets de création d’emplois annoncés cette année

Il a ajouté que ce qui doit être prélevé est pris de manière insidieuse, ce qui crée des problèmes de pêcheries, plus tard.