Côte d’Ivoire : le port d’Abidjan double sa capacité avec un deuxième terminal à conteneurs

0
705
Hien Yacouba Sié, Directeur général du Port d’Abidjan

Le port d’Abidjan s’est doté d’un nouveau terminal à conteneurs pour doubler sa capacité afin de faire partie des plus grandes plateformes en Afrique de l’Ouest.

Avec un deuxième terminal à conteneurs, le port d’Abidjan peut aujourd’hui accueillir tous les plus grands navires du monde. « Le terminal à conteneurs numéro deux (TC2) est un outil productif, moderne, à la pointe des manutentions portuaires destiné à être un vrai hub sous-régional ». C’est ce qu’a déclaré Madina Alliali Yankalbé, la responsable financière de Côte d’Ivoire Terminal (CIT), la société qui gère le TC2.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la noix de cajou devient le deuxième produit d’exportation agricole après le cacao

Le Monde a indiqué que la construction du TC2 a coûté 400 millions €. Le projet a été financé par le port autonome d’Abidjan et un consortium composé des groupes français Bolloré Africa Logistics et Bouygues, ainsi que du groupe danois APM Terminals (Maersk).

Ce qu’on sait sur les caractéristiques du terminal

Le terminal occupe une superficie de 35,5 hectares. Il est équipé de six portiques et de 36 tracteurs électriques. Le port d’Abidjan traite plus de 800 000 conteneurs chaque année. Il connaît depuis 2012 une croissance moyenne de 12 % par an.

Lire aussi : La Poste de Côte d’Ivoire lance les premiers timbres NFT africains

Le pays exporte des produits agricoles comme le Cacao, les bananes, la noix de cajou, le Coton, etc. Le directeur général du port, Hien Sié, a déclaré que « les perspectives sont très bonnes pour 2022 ».