La Côte d’Ivoire boucle le financement du projet de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan

0
866
Métro Abidjan
La Côte d’Ivoire mobilise 1,327 milliard € pour le projet de construction de la ligne 1 du métro d'Abidjan.

La Côte d’Ivoire vient de boucler le financement du projet de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan. L’État ivoirien a signé des conventions de financement avec le Trésor français et un pool de banques pour le démarrage effectif des travaux.


La Côte d’Ivoire a signé lundi dernier six accords de financement avec le Trésor français et un pool de banques composé de la Société Générale et de BNP Paribas. Ces accords portent sur le démarrage des travaux de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan. Les accords ont été paraphés lors d’une visite de travail du ministre français de l’Économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : la France finance le projet du métro d’Abidjan à hauteur de 250 millions €


Les accords portent sur un financement de 1,327 milliard €


Les accords de financement entre le Trésor français et la Côte d’Ivoire portent sur un montant de 237 millions €. Ceux entre le pool bancaire et le gouvernement ivoirien sont évalués à 1,090 milliard €, précise le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly. Avec ce montant total de 1,327 milliard €, « le financement du projet de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan est désormais couvert et totalement bouclé », a déclaré le ministre de l’Économie.


Le projet assurera le déplacement de 500 000 passagers par jour


Ce projet permettra d’offrir un système de transport public dans la capitale économique. Il reliera les communes du nord d’Abidjan aux quartiers économiques et à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny au sud, rapporte Abidjan.net. La ligne 1 du métro permettra d’améliorer la mobilité et la fluidité du trafic urbain dans le grand district d’Abidjan. Elle assurera « le déplacement quotidien de plus de 500 000 passagers avec le passage d’un train toutes les deux minutes, transportant plus de 21 000 passagers par heure dans les deux sens entre Anyama et Port-Bouët », indique Adama Coulibaly.
Le métro d’Abidjan s’étend sur 37 km. C’est le projet d’infrastructure le plus important de ces 50 dernières années en Côte d’Ivoire.


Lire aussi: Côte d’Ivoire : l’extension de l’aéroport d’Abidjan portera sa capacité à 5 millions de passagers