Côte d’Ivoire : 19,62 millions $ pour la construction de 37 collèges de proximité

0
423
Des travaux de construction
Le gouvernement de la Côte d’Ivoire investira 19,62 millions $ pour la construction de 37 collèges de proximité.

La Côte d’Ivoire lance la construction de 37 collèges de proximité. Les travaux, financés à hauteur de 19,62 millions de dollars, seront réalisés en 18 mois.

Le gouvernement ivoirien prévoit de construire 37 collèges de proximité dans les zones rurales du pays. Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a présidé jeudi dernier la cérémonie de signature groupée des contrats pour les 37 collèges de proximité. La convention approuvant les contrats a été signée par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, et la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Le gouvernement a construit 43 collèges et distribué 5 millions de kits scolaires en 2022

Les travaux seront livrés dans 18 mois

Selon les prévisions, les infrastructures seront livrées dans 18 mois. Les travaux seront financés à hauteur de plus de 19,62 millions $ par le Contrat de désendettement et de développement (C2D). D’après un communiqué du gouvernement, les écoles seront construites dans les directions régionales de Boundiali, Katiola Ferkéssédougou, Korhogo, Issia, Sassandra, Soubré, Gagnoa et Divo.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : les salaires minimas conventionnels revus à la hausse

Assurer une éducation de qualité à tous les jeunes Ivoiriens

Ces collèges de proximité seront construits principalement en milieu rural. Ils permettront à la Côte d’Ivoire de renforcer son capital humain. « Ces collèges sont désirés par les populations. Des milliers d’enfants les attendent. Nous n’avons pas le droit de décevoir. Il en va de l’avenir de ce pays et des générations qui doivent poursuivre notre œuvre de redressement et de développement », a déclaré Patrick Achi. Ce projet répond à la volonté du gouvernement d’offrir à tous les jeunes Ivoiriens une éducation de qualité, un soutien et un encadrement nécessaires à leur épanouissement et à leur intégration.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : les effectifs dans les filières techniques devraient passer à plus de 15% d’ici 2025

Lire aussi: 1234 ivoiriens victimes de la traite humaine secourues en 2022