Covid-19: Le variant Omicron est plus transmissible que tous les précédents (OMS)

0
741
Omicron, le variant du covid-19
Le nouveau variant du Covid-19, baptisé Omicron, est plus transmissible que les variant précédent.

En fin de semaine dernière, un nouveau variant de la Covid-19 est apparu en Afrique du Sud. Les premières recherches ont révélé qu’il était susceptible d’être plus dangereux que tous les variants précédents. L’effet d’alerte a aussitôt entraîné de nouvelles mesures restrictives dans le monde. Plusieurs pays ont fermé leurs frontières aux ressortissants des pays d’Afrique australe. Le Maroc a carrément suspendu tous les vols en destination de son territoire. 

Les scientifiques sud-africains ont déclaré que le variant Omicron semble se transmettre plus facilement et plus rapidement. Une hypothèse que vient de confirmer l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Cette dernière indique que le risque de propagation de ce variant est « extrêmement élevé », rapporte Bloomberg. Avec ses multiples mutations, l’institution onusienne estime que le nouveau variant pourrait entrainer de « graves conséquences ». Il faudra plusieurs jours ou semaines pour comprendre cette nouvelle souche du virus, indique l’OMS. 

Pas d’inquiétudes concernant les vaccins pour le moment

D’après les scientifiques sud-africains, les vaccins existants sont encore capables de protéger contre les formes graves de la Covid-19, même avec ce variant. Pour preuve, tous les nouveaux cas d’infection enregistrés sont des personnes non-vaccinées. « Les traitements actuels sont toujours efficaces » défend l’épidémiologiste Salim Abdul Karim. Il faut cependant préciser que nombre de contaminations a fortement augmenté ces derniers jours dans le pays. De 900 cas journaliers le mardi dernier, on est passé à 3000 le samedi. Selon Abdul Karim, cet effectif passera à 10 000 d’ici la fin de cette semaine. Les données actuelles du ministère sud-africain de la santé attribuent la plupart des nouvelles contaminations au nouveau variant.

Lire aussi: Covid-19 : l’Afrique du Sud suspend temporairement les livraisons de vaccins

La menace d’un reconfinement prochain ?

Les Etats du monde n’ont pas tardé à prendre des mesures urgentes pour empêcher le nouveau variant de venir sur leur territoire. Le Royaume-Uni en premier, et plusieurs autres pays, ont aussitôt suspendu les vols en provenance des pays d’Afrique australe. Une situation due à la détection du nouveau variant au Botswana voisin. Ce qui impliquerait qu’Omicron s’est probablement propagé dans les pays de la sous-région. Le Maroc a décidé d’interdire tous les vols en destination de son territoire, quelle que soit leur provenance. Le Royaume chérifien prévoit appliquer cette nouvelle mesure sur une durée de deux semaines. Le gouvernement britannique compte convoquer aujourd’hui même, une réunion d’urgence des ministres de la Santé du G7. Les Etats-Unis se prononceront aujourd’hui également sur la situation. Si le nouveau variant s’avère plus dangereux que celui qui a sévi en Inde (Delta), les pays du monde risquent d’opter pour un reconfinement partiel. 

Fidèle DJIMADJA