Covid-19 : Un nouveau variant affole l’Afrique du Sud

0
1043
Afrique du Sud, nouveau variant
Déjà aux prises avec la pandémie du Covid-19, l'Afrique du Sud va devoir combattre un nouveau variant de la maladie

L’Afrique du Sud risque de ne pas atteindre l’immunité vaccinale contre la Covid-19 dans les délais qu’elle prévoit. Le pays vient d’enregistrer l’apparition d’un nouveau variant. Ce dernier a déjà franchi les frontières nationales et risque de faire des ravages selon les spécialistes.

Les chercheurs sud-africains l’ont nommé « B.1.1529 ». Il est « clairement très différent » des variants qui ont été identifiés jusqu’à présent, indique Tulio de Oliveira, un professeur de bio-informatique cité par Bloomberg. Le nouveau variant a déjà infecté près de 100 personnes. Les chercheurs se disent inquiets car sa mutation est « très préoccupante ».

Les premières études révèlent que ce variant a probablement évolué chez une personne atteinte du VIH/Sida. C’est ce qu’indique François Balloux, directeur de l’UCL Genetics Institute. Cette situation est d’autant plus préoccupante quand on sait que les personnes immunodéprimées peuvent héberger le virus beaucoup plus longtemps. Ceci permettrait à ce dernier de muter en d’autres variants.

L’Afrique du Sud est le pays où le nombre d’infections au VIH/Sida est le plus élevé au monde. Cette prévalence pourrait favoriser une situation endémique de la pandémie dans le pays. 

Dos au mur ?

L’Afrique du Sud est le pays comptant le plus d’infections au coronavirus sur le continent. La plupart des nouveaux variants détectés en Afrique ont été identifiés pour la première fois sur son territoire. Les autorités sanitaires ont déployé des programmes de vaccinations qui ont permis d’immuniser une partie de la population, soit 35% des adultes. Pourtant, les efforts du gouvernement ne garantissent pas encore l’atteinte de l’immunité universelle dans le pays. La prévalence du VIH/Sida complique la riposte contre la pandémie de Covid-19, selon les scientifiques. 

Ces deux derniers jours, les nouveaux cas d’infection au coronavirus ont cru de 273%, passant de 900 le mardi à 2465 aujourd’hui. Le taux de positivité au virus s’élève désormais à 6,5%. Les hôpitaux sont pleins et des salles de soins dédiées à d’autres services sont désormais occupées par des patients atteints de la Covid-19. « Une nouvelle pression sanitaire s’annonce pour les jours et semaines à venir » alerte Tulio de Oliveira. Une réunion a été convoquée par les autorités sanitaires en charge de la riposte anti-covid, pour le week-end prochain.

Des cas détectés au Botswana

Le nouveau variant a déjà été détecté au Botswana, fait savoir le coordinateur du groupe chargé de la Task Force Covid-19, Kereng Masupu. D’après les scientifiques, le variant pourrait être « potentiellement grave » et pourrait vite se propager à l’échelle internationale. Des responsables de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se sont réunis pour discuter des mesures à prendre contre ce nouveau variant. 

Lire aussi: Afrique du Sud: Oramed lancera un essai pour son vaccin oral contre le Covid-19

Fidèle DJIMADJA