Covid-19: interdiction de vols vers le Royaume-Uni pour 6 pays africains.

0
621
Les vols en provenance de six pays africains vers le royaume-Uni sont suspendus
Le Royaume-Uni interdit l'accès à son territoire aux ressortissants de six pays africains.

Le Royaume-Uni a interdit l’entrée sur son territoire aux ressortissants de six pays d’Afrique. Cette décision a pour cause le nouveau variant du coronavirus détecté en Afrique du Sud.

Les vols vers le Royaume-Uni en provenance six pays d’Afrique sont suspendus à part d’aujourd’hui. Il s’agit de l’Afrique du Sud, de la Namibie, du Lesotho, d’Eswatini, du Zimbabwe et du Botswana. C’est ce qu’a déclaré le secrétaire d’Etat britannique à la Santé, Sajid Javid, cité par Le Monde. Cette interdiction vise à empêcher le nouveau variant sud-africain d’entrer sur le territoire britannique. 

Les premières données disponibles indiquent que ce variant pourrait être « plus transmissible » que le variant Delta. De plus, « les vaccins dont nous disposons actuellement pourraient être moins efficaces » souligne le secrétaire d’Etat.

Le Royaume-Uni fait partie des pays les plus touchés par la pandémie. Chaque jour la maladie infecte plus de 43 000 personnes et tue une centaine de britanniques. L’objectif des autorités est d’atteindre l’immunité universelle le plus tôt que possible. A l’heure actuelle, 69,5% des Britanniques sont totalement vaccinés.  

Un variant plus dangereux que tous les précédents ?

Le virologue Tulio de Oliveira (fonction) affirme que le nouveau variant a « un potentiel de propagation très rapide ». Les scientifiques sud-africains doutent de l’efficacité des vaccins existants. 

« Ce qui préoccupe, c’est que ce variant pourrait non seulement avoir une capacité de transmission accrue, mais aussi être capable de contourner certaines parties de notre système immunitaire » affirme le professeur Richard Lessells. Le nombre d’infections a augmenté en Afrique du Sud ces derniers jours. Le pays est passé de 900 cas le mardi à 2465 hier.

De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) suit « de près » ce nouveau variant nommé B.1.1.529. Une réunion d’urgence se tiendra aujourd’hui pour décider des mesures à prendre.  

Lire aussi: Afrique du Sud: Oramed lancera un essai pour son vaccin oral contre le Covid-19

Fidèle DJIMADJA