PAM: près de 60 millions de personnes subissent une grave crise alimentaire en Afrique de l’Est

0
996
Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), une crise alimentaire pourrait affecter 60 millions de personnes en Afrique de l'Est.

Environ 58,6 millions de personnes sont confrontées à une grave insécurité alimentaire en Afrique de l’Est. Cette estimation a été annoncée lundi par le Programme alimentaire mondial (PAM), dans sa mise à jour régionale sur la sécurité alimentaire et la nutrition.


L’insécurité alimentaire continue à progresser en Afrique de l’Est. 58,6 millions de personnes sont touchées par le phénomène en 2021. La situation continue de se détériorer. Selon le PAM, 1,4 million de personnes supplémentaires pourraient être confrontées à une grave famine, au cours des 6 prochains mois.
Les données actuelles indiquent qu’au moins 31,4 millions de personnes vivant en milieu rural souffrent de la famine. Ce chiffre est évalué à 15,7 millions pour les personnes vivant en milieu urbain. Enfin, 11,5 millions de personnes déplacées et de réfugiés sont confrontées à la famine.

Une situation alimentée par les aléas naturels et les conflits

La Corne orientale de l’Afrique est confrontée à de graves sécheresses. Ces dernières affectent principalement l’est du Kenya, le sud de la Somalie et le sud-est de l’Éthiopie. La sécheresse actuelle a déclenché une crise des prix alimentaires dans certaines parties du sud de la Somalie. Celle-ci a dépassé les niveaux observés lors de la crise économique mondiale de 2008, la sécheresse de 2016 et la famine de 2011.
Une troisième année consécutive d’inondations au Soudan du Sud a entraîné des déplacements massifs et des pertes de récoltes. Plus de 300 000 personnes au Soudan et 760 000 personnes au Soudan du Sud ont été touchées.
Au Tigré, l’insécurité alimentaire dans les zones touchées par le conflit est critique. La malnutrition infantile en septembre 2021 s’est aggravée à 22,7% contre 17,1% en février. Selon les estimations du PAM, la situation pourrait empirer dans les prochains mois.

Lire aussi: Le nombre des personnes menacées par la faim dans le monde augmente