fbpx
26.3 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

Djibouti obtient 3,79 millions $ pour renforcer sa résilience climatique

À lire absolument

Les fonds serviront à mettre en œuvre un projet d’amélioration de l’adaptation climatique dans la ville de Djibouti.

Le Fonds africain de développement (FAD) a approuvé un don de 3,58 millions $ à Djibouti. Les fonds serviront à mettre en œuvre le projet « Étude intégrée des infrastructures urbaines et de l’adaptation climatique dans la ville de Djibouti ». Outre l’aide du FAD, le projet sera cofinancé par le Fonds de développement urbain et municipal (UMDF) à hauteur de 150 000 $ et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA), qui apportera 50 000 $. 

Lire aussi: Djibouti : 15 millions $ de la Banque mondiale pour élargir l’accès au logement abordable

Selon le FAD, l’étude intégrée des infrastructures urbaines de Djibouti servira à préparer un plan d’action visant à assurer un développement urbain maîtrisé. Elle rassemblera les données collectées lors de différentes études menées par d’autres partenaires de développement et les passera en revue. « Ces études vont permettre d’élaborer un plan intégré de développement des infrastructures urbaines résilientes (…) À long terme, l’impact devrait être d’améliorer la prestation des services d’infrastructures urbaines de base, de l’économie de la ville ainsi que des conditions de vie des populations », a déclaré Nnenna Nwabufo, directrice générale de la Banque pour la région de l’Afrique de l’Est. 

Un pays victime des aléas climatiques

Djibouti est aux prises avec les effets directs du changements climatique. Le pays est-africain a été traversé par le cyclone Sagar en 2018. Entre novembre 2019 et avril 2021, des intempéries ont causé d’importes importantes inondations dans la capitale. En 2022, une grave sécheresse a frappé le pays. Ces événements extrêmes ont accéléré la détérioration des infrastructures urbaines et du cadre de vie de la population.

Le projet financé par le FAD permettra au gouvernement djiboutien de mieux structurer le secteur du développement urbain de la capitale. Il devrait profiter plus de 600 000 habitants de la capitale. Une partie du don servira à renforcer les capacités, et à sensibiliser la population sur l’adaptation aux changements climatiques.

Lire aussi: Djibouti : 19,5 millions $ de la Banque mondiale pour renforcer le système de santé

À la une