Eau potable : 1 000 pompes solaires seront installées dans 4 régions de la Côte d’Ivoire

0
955
Laurent Tchagba,ministre ivoirien de l'Hydraulique

En Côte d’Ivoire, des pompes à motricité humaine seront reconverties en pompes solaires dans 4 régions du pays. 

Les 1000 pompes à reconvertir ont été sélectionnées dans quatre régions de la Côte d’Ivoire. Ces régions avaient déjà accueilli le projet pilote. Il s’agit des localités du Lôh Djiboua, de l’Agneby Tiassa, de La Mé et du Sud Comoé.

Selon Fraternité Matin , le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba s’est engagé à trouver des partenaires et des financements afin de reconvertir progressivement les pompes à motricité humaine en des pompes à systèmes Hybrides scolaires dans les milieux ruraux du pays. Son objectif est de réduire la pénibilité du pompage de l’eau par les femmes en milieu rural. Les travaux de cette première phase du projet s’achèveront en mars 2023.

Lire aussi : Le Niger veut construire une nouvelle usine d’eau potable à Niamey

La réalisation de ce projet a été confiée à l’entreprise Vernet Hydro. L’initiative nécessitera un financement de plus de 25 millions € dont 70 % proviendra d’un prêt du trésor français. 

En octobre dernier, le gouvernement japonais a fait un don de 1,5 millions € à la Côte d’Ivoire. Cette enveloppe a permis de lancer la réalisation de 124 forages dans les régions du Poro, Tchologo et le Tonkpi. Le projet touchera plus de 16 000 personnes dans ces villages. 

Lire aussi: Côte d’Ivoire : construction d’une nouvelle usine d’eau potable à Abidjan