fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

RDC : une nouvelle épidémie d’Ebola fait un mort dans la province du nord-ouest

À lire absolument

Une épidémie d’Ebola a été déclarée samedi dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC). Elle aurait déjà fait une victime, selon une information relayée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un patient atteint d’Ebola est décédé dans le nord-ouest de la RDC, selon un rapport de l’OMS. A l’heure actuelle, des enquêtes sont en cours pour déterminer la source de l’épidémie. Les premiers résultats semblent indiquer qu’elle n’est pas liée à la dernière épidémie, qui s’est achevée en décembre.

Deux semaines d’avance

Selon l’OMS, le premier cas, un homme de 31 ans, a commencé à ressentir des symptômes le 5 avril. Après plus d’une semaine de soins à domicile, il s’est fait soigner dans un établissement de santé local. Le patient a été ensuite admis, le 21 avril, dans un centre de traitement contre Ebola pour des soins intensifs. Il est malheureusement décédé tard dans la nuit.

« Le temps ne joue pas en notre faveur (…) La maladie a pris une longueur d’avance de deux semaines et nous jouons maintenant au rattrapage. La bonne nouvelle est que les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo ont plus d’expérience que quiconque dans le monde pour contrôler rapidement les épidémies d’Ebola », a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

LIRE AUSSI  RDC : 70 millions $ de la BAD pour le développement agro-industriel du Ngandajika

Lire aussi : RDC : lancement d’une campagne de vaccination après la détection d’un nouveau cas d’Ebola

Une vaccination en anneau pour freiner l’épidémie

Avec le décès du premier cas détecté, l’OMS entend mettre en place avec les autorités un dispositif de vaccination rapide. Le pays dispose déjà de stocks de vaccins rVSV-ZEBOV Ebola. Les vaccins seront administrés selon la stratégie de « vaccination en anneau ». Elle consistera à vacciner les contacts du patient et leurs contacts en priorité, afin de freiner la propagation du virus.

LIRE AUSSI  Le Mozambique atteint ses objectifs de vaccination contre la poliomyélite

« De nombreuses personnes sont déjà vaccinées contre Ebola, ce qui devrait contribuer à réduire l’impact de la maladie. Tous ceux qui ont été vaccinés lors de l’épidémie de 2020 seront revaccinés », a indiqué Matshidiso Moeti.

Pour rappel, la RDC a connu 13 épidémies précédentes d’Ebola, depuis 1976. L’épidémie actuelle est la sixième depuis 2018 seulement. Entre 2018 et 2020, des résurgences de l’épidémie ont touché près de 2 300 personnes, ce qui correspond au deuxième bilan le plus élevé dans l’histoire de la fièvre hémorragique.

Lire aussi : La RDC annonce la fin de la dernière épidémie d’Ebola

À la une