fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Le Ghana est le premier partenaire commercial de la Chine en Afrique

À lire absolument

Le volume des échanges entre le Ghana et la Chine passe de 6,67 milliards de dollars en 2017 à 9,57 milliards $ en 2021. Cette progression fait du Ghana le premier partenaire commercial de la Chine en Afrique.

Le volume des échanges commerciaux entre le Ghana et la Chine ne cesse d’augmenter. Entre 2017 et 2021, ce volume est passé de 6,67 milliards $ à 9,57 milliards $. En outre, les investissements directs de la Chine ont augmenté de 12 %, soit 15 millions $, indique l’ambassadeur de Chine au Ghana, Lu Kun.

Ces chiffres font du Ghana le premier partenaire commercial de la Chine en Afrique. « Les relations sino-ghanéennes ont été maintenues sur une bonne dynamique d’échanges bilatéraux de haut niveau et une confiance toujours croissante fondée sur une forte conviction mutuelle pour le développement », a déclaré Lu Kun. Pour lui, ces chiffres sont un symbole de l’amitié entre les deux pays, rapporte Ghana News Agency.

LIRE AUSSI  Les nations riches approuvent un financement de 8,5 milliards $ pour la transition énergétique en Afrique du Sud

La forte demande de produits chinois au Ghana augmente les échanges entre les deux pays

Selon l’ambassadeur, l’augmentation du commerce entre les deux pays est justifiée par la forte demande de produits chinois par les Ghanéens. Cette augmentation est également liée aux mesures mises en place par les deux pays pour renforcer leurs relations de longue date. « Les décennies de relations solides restent un tremplin pour une coopération gagnant-gagnant entre la Chine et le Ghana axée sur la consolidation de l’amitié traditionnelle bilatérale, l’approfondissement de la coopération pragmatique et la recherche d’un large consensus sur les questions d’intérêt commun », a déclaré Lu Kun.

LIRE AUSSI  Ghana : Lancement de la construction de sept usines à Banso

Lire aussi : Ghana : La Chine finalise un projet de réhabilitation des établissements de formation professionnelle

La Chine finance des projets d’infrastructures et d’énergie au Ghana

La Chine a déjà financé plusieurs projets au Ghana, favorisant la croissance économique et renforçant les moyens de subsistance de la population. Il s’agit de la construction de bureaux pour le ministère des affaires étrangères et le ministère de la défense. La Chine a également soutenu la construction de l’université de la santé et des sciences connexes de la ville de Ho et du stade sportif de Cape Coast.

La Chine a aussi financé des projets énergétiques, notamment le projet de traitement du gaz d’Atuabo, le barrage de Bui, le projet d’approvisionnement en eau de Kpong. La centrale électrique d’Asogli a également été financée par la Chine. Ces investissements ont amélioré l’accès à l’énergie et favorisé l’interconnexion sous-régionale. Outre l’énergie, la Chine investit dans le secteur du tourisme et les infrastructures routières du Ghana.

LIRE AUSSI  Le Sénégal pourrait perdre 1 milliard $ si le trafic avec le Mali venait à lui échapper (GES)

Lire aussi : La Chine veut renforcer ses relations avec l’Afrique en s’appuyant sur le commerce

À la une