fbpx
26.3 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

L’Egypte signe un accord de financement de 1,5 milliard $ avec la SIFC

À lire absolument

L’enveloppe soutiendra le commerce, notamment les importations de produits énergétiques et de produits de base essentiels.

L’Égypte a conclu un accord de financement de 1,5 milliard $ avec la Société internationale islamique de financement du commerce (SIFC). Les fonds soutiendront le commerce, notamment les importations de produits énergétiques et de produits de base essentiels.

Selon la ministre égyptienne de la planification, Hala al-Saeed, cette signature s’inscrit dans le cadre d’un accord-cadre conclu entre l’Égypte et la SIFC en 2018. Il a été renouvelé l’année dernière pour cinq années supplémentaires, avec une modification de la limite de crédit de l’accord de 3 à 6 milliards $. A ce jour, le portefeuille de coopération financière entre l’Égypte et la société s’élève à à 14,5 milliards $.

Lire aussi: L’Égypte parvient à un accord de 3 milliards $ avec le FMI

Un contexte de crise

L’Egypte fait partie des plus grands importateurs de blé au monde. Il est aux prises avec les retombées économiques de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qui a accentué l’inflation et fait grimper ses factures de blé et de pétrole.

Plus tôt ce mois, le dollar a enregistré une hausse record face à la livre égyptienne. La monnaie a atteint son niveau le plus bas depuis la dévaluation d’octobre, avec une baisse de 6,6 %. Elle s’échangeait à près de 26,5 livres pour 1 $. Le pays nord-africain a récemment accepté un plan de soutien du Fonds monétaire international (FMI) de 3 milliards $.

Lire aussi : Égypte : L’engagement en faveur de l’action climatique favoriserait la croissance à long terme

À la une