Egypte : la plateforme Crafty Workshop offre des cours en ligne pour stimuler l’employabilité

0
100
Illustration plateforme Crafty Workshop
Dans le but de lutter contre le chômage, la plateforme Crafty Workshop offre divers cours en ligne aux jeunes en Egypte.

La plateforme Crafty Workshop propose plusieurs cours en ligne aux jeunes en Egypte pour les aider à acquérir plus de compétences lors des ateliers. L’objectif principal ici est également de lutter contre le chômage. Cette plateforme met à la disposition de ces jeunes des cours en ligne et une variété de contenus vidéos. Elle couvre les domaines comme l’artisanat, la technologie ou encore la photographie.

Crafty Workshop est une plateforme edtech conçue par une jeune entreprise égyptienne. La start-up a été créée en 2019 par Hadeer Shalaby et Amgad Moustafa et est basée au Caire. Elle a annoncé la semaine dernière la réussite d’une levée de fonds de 400 000 dollars. Son objectif entre autres est d’améliorer sa technologie et de diversifier ses offres.

Cours gratuits et payants après un abonnement

Il faut souligner que la plateforme ne dispose pas encore d’une application mobile. Après la création d’un compte, les utilisateurs peuvent y accéder via un navigateur et bénéficier des services. La plateforme est disponible tous les jours de la semaine. De ce fait, elle offre la possibilité de suivre des cours à tout moment. Elle propose des options de cours gratuits et de cours payants après un abonnement. Le prix est fixé à 150 livres égyptiennes (4,85 $) par mois et 500 livres par an.

Lire aussi : Cameroun : le gouvernement lance un plateforme de valorisation des produits locaux

Une place de marché en ligne

L’abonnement permet d’accéder à des contenus premium et offre la possibilité de le partager avec un ami ou un membre de sa famille. En outre, la plateforme intègre une place de marché en ligne et permet aux artisans de disposer d’une boutique virtuelle. Ceux-ci peuvent y vendre leurs articles aux internautes. Par ailleurs, Crafty Workshop permet aux utilisateurs de s’inscrire comme formateur et de partager ses connaissances. Ces derniers pourront dispenser des cours en ligne et de gérer une boutique en ligne. Crafty Workshop souhaite utiliser les fonds de son récent tour de table pour étendre sa présence à la région du Golfe. Selon la cofondatrice Hadeer Shalaby, les fonds permettront également d’enrichir la bibliothèque de contenus.

Lire aussi : La Guinée déploiera une plateforme d’accès à l’éducation fonctionnant avec ou sans Internet

Lire aussi : Le Malawi accueille le programme d’éducation numérique de Samsung pour stimuler l’employabilité

Lire aussi : Tanzanie : partenariat pour des services numériques éducatifs améliorés