fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

L’Égypte entend transformer l’île agricole d’Al-Warraq en cité commerciale

À lire absolument

Le projet, baptisé Horus City, devrait coûter près de 900 millions $. Il pourrait devenir, dès sa mise en œuvre, l’un des plus grands centres commerciaux au monde.

Le gouvernement égyptien a annoncé son intention de construire un centre commercial mondial sur l’île d’Al-Warraq, sur le Nil. Le plan, publié le mois dernier par le Service d’information officiel de l’Égypte (SIS), décrit le projet comme « une ville et un centre commercial mondial sur le sol égyptien, comparables aux centres commerciaux les plus importants du monde ».

Lire aussi : Togo : Trois banques accordent 145 millions € pour la construction des infrastructures de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé

Horus City comprendra huit zones d’investissement, une zone commerciale et une zone d’habitation distincte composée de tours résidentielles. L’espace accueillera également des infrastructures destinées au tourisme, telles qu’un parc central, un espace vert, deux marinas, une berge touristique et une zone culturelle. Selon l’étude de faisabilité du projet, Horus City devrait générer plus de 20,4 milliards de livres égyptiennes par an, soit environ 1 milliard $, pendant 25 ans.

Avec ses 90 000 habitants, l’île d’Al-Warraq est située sur le Nil dans le gouvernorat de Gizeh et n’est accessible que par bateau. Le gouvernement égyptien cherche à profiter de l’emplacement unique de l’île pour la transformer en une zone économique prometteuse.

Lire aussi : Tanger Med Zones installera la plus grande zone commerciale d’Afrique au Maroc

À la une