Emploi en Côte d’Ivoire : présentation des mesures et dispositifs d’insertion

0
164
Emploi Côte d’Ivoire
Le gouvernement ivoirien a mis en place des mesures incitatives dans le but de stimuler la création d’emplois.

Le ministère de l’Emploi et de la Protection sociale, à travers la direction générale de l’Emploi a initié, le jeudi 21 décembre 2023 à Abidjan un atelier. L’initiative a pour but de présenter le répertoire des mesures incitatives de création et de maintien de l’emploi. Le répertoire des dispositifs d’insertion en Côte d’Ivoire était également au menu comme l’a indiqué le gouvernement ivoirien.

Problématique de l’insertion socioprofessionnelle

À travers cette activité, le gouvernement souhaite répondre concrètement à l’épineuse problématique de l’insertion socioprofessionnelle. C’est ce que souligne la représente du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Corinne Roux Drouillet. « Cet atelier offre un espace d’échange entre demandeurs d’emplois et l’ensemble des acteurs qui interviennent sur la problématique de l’emploi », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, Corinne Roux Drouillet a précisé que toutes ces initiatives s’inscrivent dans la Politique nationale d’emploi (PNE 2021-2025). Celle-ci vise à promouvoir l’accès à un emploi productif et durable au profit de tous, y compris les jeunes et les personnes en situation de handicap.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : formation de 200 jeunes plombiers à l’auto emploi

Stimuler la création d’emplois

De son côté, le directeur général de l’Emploi, Franck Dogoh a annoncé que le répertoire des mesures incitatives englobe une vingtaine de mesures d’ordre fiscal, réglementaire et administratif. Ces dernières ont pour objectif de stimuler la création d’emplois. Le répertoire des dispositifs d’insertion inclut une trentaine de programmes et guichets d’insertion. Ceux-ci sont portés par les principales structures, telles que FAFCI, AEJ, DGE, Agence CI-PME.

Création des opportunités d’emplois

Selon le directeur général de l’Emploi, la question de l’emploi et d’insertion représente un élément de cohésion, de lutte contre la pauvreté et de réduction des inégalités sociales. Pour sa part, le représentant du ministre de la Promotion de la jeunesse, Roland Silué a mis l’accent sur les actions du gouvernement pour créer des opportunités d’emplois aux jeunes. Ces initiatives comprennent notamment les avantages fiscaux accordés aux entreprises embauchant les jeunes, le programme national de stages et de formations des jeunes.

Lire aussi : Transition verte et création d’emplois en Afrique : plus de 11 milliards $ investis par l’IFC