Le Cameroun envisage de construire 50 mini-centrales hydroélectriques

0
1007
mini-centrale-hydroelectrique
Le Cameroun lance la construction dtre 50 mini-centrales hydroélectriques pour remplacer les centrales thermiques au diesel.

Le Cameroun veut construire 50 mini-centrales hydroélectriques. Le projet devrait permettre de remplacer les centrales électriques fonctionnant au diesel afin de réduire les coûts et contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Le Cameroun a lancé un programme de construction de 50 mini-centrales hydroélectriques. Le projet est né d’un partenariat public-privé. Il est destiné à remplacer les centrales thermiques fonctionnant au diesel qui plombent l’économie du pays, selon le ministère de l’Eau et de l’Énergie (MINEE). Les futures centrales électriques fourniront une électricité de qualité à coût réduit aux localités concernées par le projet.

Lire aussi:Cameroun : plus de 290 millions $ pour la construction de la centrale à gaz de Limbe

Des centrales hydroélectriques pour contribuer à la lutte contre le changement climatique

La première unité des 50 mini-centrales hydroélectriques a déjà été mise en service à Mbakaou dans la région de l’Adamaoua, rapporte French People Daily. Cette unité a une capacité de 1,49 MW. La mise en œuvre de ce projet permettra d’accélérer la lutte contre le changement climatique. L’objectif du Cameroun est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 35% d’ici 2030. L’installation de mini-centrales hydroélectriques permettra également de développer la pêche dans les localités concernées par le projet.

Lire aussi : L’ITFC octroie 750 millions $ au Cameroun pour investir dans des secteurs clés

Le Cameroun veut opter pour une production d’électricité décentralisée

En plus des centrales hydroélectriques, le ministère de l’Eau et de l’Énergie a annoncé une stratégie de production décentralisée d’électricité. Les autorités du pays entendent s’appuyer sur d’autres sources d’énergie renouvelables, notamment le solaire photovoltaïque, la biomasse et l’éolien.

Le Cameroun dispose actuellement d’une capacité électrique de 25 000 MW, rapporte French People Daily. Toutefois, cette capacité ne permet pas de répondre à la demande nationale. Selon la société Energy of Cameroon, citée par le média, le pays connaît un déficit énergétique de 50 MW par jour en 2021.

Lire aussi : Cameroun : le Japon octroie 2 millions $ d’équipements pour la préservation de la biodiversité