fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

Kenya : les opérateurs télécoms rembourseront le temps de connexion aux utilisateurs en cas de panne de réseau

À lire absolument

Dans le cadre de nouvelles directives publiées par l’autorité kényane des communications, les compagnies télécoms devront rembourser les utilisateurs, en cas de pannes de réseau non signalées.

Au Kenya, l’Autorité de régulation des communications (CA) a publié de nouvelles directives à l’endroit des opérateurs de télécommunications. Ces derniers devront désormais accorder des remises de crédit aux clients, en cas de panne de réseau.

Les nouvelles directives s’appliquent notamment aux entreprises Safaricom, Airtel et Telkom. Elles devront indemniser les utilisateurs affectés par des pannes de réseau, à hauteur d’un montant équivalent au temps de connexion qu’ils auraient pu utiliser pendant cette période. Selon les autorités, la mise en place de cette politique de remboursement poussera les opérateurs à faire un effort supplémentaire pour améliorer leurs infrastructures de télécommunications.

Lire aussi : Nigeria : MTN confirme le lancement de la 5G en août

La politique exonérera cependant les opérateurs dans le cas où les pannes sont causées par une maintenance programmée, une catastrophe naturelle ou des dommages accidentels. « Un titulaire de licence doit développer et mettre en œuvre une politique de crédit d’indisponibilité dans les situations où le service est indisponible en raison d’interruptions du système ». Cela ne s’applique pas « à la suite d’une maintenance programmée et annoncée, d’une urgence, d’une catastrophe naturelle ou d’un cas de force majeure, d’un dommage accidentel de l’infrastructure par des tiers, du terrorisme et le vandalisme », ont souligné les nouvelles directives.

Lire aussi : Ghana : Le gouvernement investit 166 millions $ pour fournir des services de télécommunications à 3 millions de personnes

À la une