RDC : le gouvernement s’engage pour l’éradication du choléra et d’autres maladies diarrhéiques d’ici 2027

0
258
Illustration PMSEC RDC
En RDC, le gouvernement a procédé à l'endossement du Plan multisectoriel stratégique d'élimination du choléra dans le pays (PMSEC).

En République démocratique du Congo, le gouvernement a récemment procédé à l’endossement du Plan multisectoriel stratégique d’élimination du choléra dans le pays (PMSEC). L’initiative de l’exécutif a été officialisée ce jeudi 26 octobre 2023 à travers le comité de pilotage de la Coordination nationale d’action pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement (CNAEHA).

Un investissement de 192 millions de dollars américains

Ce Plan qui s’étendra sur une durée de 4 ans (2023-2027), nécessitera un investissement de 192 millions de dollars américains. Le document a été élaboré sous la direction du Ministère du Plan en collaboration avec les Ministères de la santé publique, de l’hygiène et de la prévention, de l’Environnement. À ces derniers, se sont ajoutés le comité de pilotage du plan et le GTFCC,CSP.

Lire aussi : RDC : de plus en plus des cas de choléra dans les camps de déplacés

Éradiquer en 4 ans le choléra ainsi que toutes les maladies diarrhéiques

L’objectif du gouvernement est d’éradiquer en 4 ans le choléra ainsi que toutes les maladies diarrhéiques. C’est ce qu’a souligné la ministre d’État, ministre du Plan Judith Suminwa Tuluka face à la presse. Il faut souligner que celle-ci est également la présidente du Comité de pilotage pour la réalisation de ce plan multisectoriel de lutte contre le choléra. Par ailleurs, elle a mis un accent particulier sur le caractère multisectoriel de ce plan nécessitant la contribution de toutes les institutions pour sa bonne exécution.

Élimination de cette maladie et toutes les autres maladies diarrhéiques

« L’importance de ce plan est d’arriver à faire une prise en charge adéquate pour l’élimination de la maladie du choléra et toutes les autres maladies diarrhéiques. Nous avons 4 ans pour parvenir à cet objectif. Et le plus important, c’est la multisectorialité parce que qui parle choléra, parle santé. Il n’y a pas que la santé, il y a l’environnement, le Ministère des ressources hydrauliques. L’eau est un facteur important dans cette lutte. Si tous ensemble, nous arrivons à mettre en pratique ce plan multisectoriel, nous pourrons garantir d’aller vers l’élimination de cette maladie et toutes les autres maladies diarrhéiques », a souligné Judith Suminwa.

Lire aussi : Mozambique : les cas de choléra ont été multipliés par dix depuis le passage du cyclone Freddy

Selon Judith Suminwa, l’étape suivante sera consacrée à l’endossement dudit Plan au niveau du Conseil des ministres pour aboutir à des actions conjuguées. De son côté, le ministre de la Santé Docteur Samuel Roger Kamba Mulamba a exprimé sa satisfaction face au respect du délai pour l’achèvement du plan multisectoriel. Cela facilitera sa budgétisation au niveau national et suscitera des appuis des différents partenaires.

Sept objectifs visés

Ce plan multisectoriel de lutte contre le choléra en RDC vise sept objectifs spécifiques. Ce plan cherche à réduire à moins de 3 flambées épidémiques de cholera par zone de santé et de 80 % le nombre de cas suspect de choléra d’ici 2027. Il vise aussi à réduire de 90 % le nombre de décès attribuables au choléra et le taux de létalité à moins de 1 % d’ici 2027. Un autre objectif de ce plan est le prélèvement des échantillons de selles à au moins 50 % des cas suspects de choléra en RDC. En outre, le plan, souhaite analyser au moins 90 % d’échantillons de selles prélevés pour la confirmation biologique en RDC. Il vise également à réduire de 50 % l’incidence des autres maladies diarrhéiques en RDC.

Il faut souligner qu’actuellement la maladie a beaucoup affecté les provinces du Nord Kivu (25 532 cas), Sud-Kivu (7118 cas), Tanganyika (4 730 cas), Haut-Katanga (1 502 cas). Le pays a enregistré plus de 357 décès du Choléra au cours de l’année 2023. C’est ce que révèlent selon les statistiques du Programme national d’élimination du choléra et de lutte contre les maladies diarrhéiques.

Lire aussi : Afrique : 67 822 cas et 1 788 décès de cas de choléra ont été enregistrés dans onze pays (UNICEF)

Lire aussi : Choléra au Zimbabwe : 7 000 cas enregistrés depuis le début de l’épidémie

Lire aussi : La Zambie s’engage à accueillir le premier centre de production des vaccins contre le choléra