Espèces en danger : le Gabon constitue le dernier bastion des éléphants de forêt d’Afrique

0
607
Des éléphants dans le parc national d'Ivindo, au Gabon

La perte d’habitat et le braconnage ont fait des éléphants de forêt d’Afrique une espèce menacée d’extinction. Heureusement, les forêts denses du Gabon, dans le bassin du fleuve Congo, constituent un « dernier bastion » pour cette espèce, indiquent de nouvelles recherches.

Le Gabon compte à ce jour, près de 95 000 éléphants de forêt, soit plus de 60% de la population mondiale. Le pays constitue de ce fait le dernier bastion de cette espèce en voie de disparition. L’information a été révélée par une enquête de la Wildlife Conservation Society (WCS) et des parcs nationaux du Gabon, publiée aujourd’hui.

Les estimations précédentes plaçaient la population d’éléphants au Gabon entre 50 000 et 60 000. Ce chiffre représentait environ 60 % des éléphants de forêt d’Afrique restants dans le monde. Les troupeaux ont presque été décimés dans les autres pays tels que le Cameroun, le Congo et la République centrafricaine, selon les chercheurs.

« Le Gabon est assez unique, en ce qui concerne les éléphants de forêt. Sa particularité par rapport aux autres régions est que l’habitat potentiel des éléphants couvre à peu près tout le pays. Nous avons découvert que les éléphants étaient répartis sur près de 90 % de la superficie totale du pays. C’est très inhabituel », a déclaré Emma Stokes, directrice de la WCS dans la région Afrique.

Une espèce menacée d’extinction

L’Afrique centrale détient actuellement le plus grand nombre d’éléphants de forêt au monde. Cependant, les chiffres ont chuté de plus de 86%, au cours des trois dernières décennies. Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, le braconnage et de perte de leur habitat sont les principales causes de ce déclin.

Au Gabon, les touristes peuvent encore voir quelques éléphants sur les plages et les forêts de la côte atlantique. Mais, contrairement à leurs cousins de la savane qui parcourent les plaines d’Afrique australe en abondance, la plupart des éléphants de forêt résident dans des forêts denses.

Lire aussi : Afrique : lancement de la première enquête aérienne coordonnée sur les éléphants