fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

Les dettes privées des États africains trois fois supérieures à celles envers la Chine (Debt Justice)

À lire absolument

12 % des dettes extérieures du continent sont détenues par la Chine, contre 35 % par d’autres créanciers privés. L’estimation a été dévoilée par Debt Justice, une organisation britannique qui fait campagne contre « la pauvreté causée par une dette injuste ».

Les dettes des pays africains envers la Chine représentent un tiers de ce qu’ils doivent aux prêteurs privés non chinois. Pendant ce temps, les taux d’intérêt représentent un peu plus de la moitié, selon un rapport publié lundi par le groupe Debt Justice.

Les prêteurs publics et privés chinois représentaient 12 % des 696 milliards $ de dettes extérieures du continent en 2020. 35% de ces dettes étaient dues à d’autres créanciers privés, selon une analyse des données de la Banque mondiale par Debt Justice.

Lire aussi : La Chine annule une dette de 25,3 millions $ de la Mauritanie

Les prêts accordés par la Chine aux économies émergentes ont été davantage mis en lumière suite aux problèmes d’endettement de certains pays. Depuis, les responsables occidentaux ont appelé la Chine à accélérer les restructurations. Le taux d’intérêt moyen sur les paiements de la dette due à la Chine en 2021 était de 2,7%, contre 5% sur la dette privée non chinoise, estime l’organisation.

Debt Justice note également qu’il existe de grandes différences entre les 24 pays africains qui dépensent plus de 15 % de leurs recettes publiques au service de la dette. Plus d’un tiers des paiements de dette ont été envoyés vers la Chine dans six pays, tandis que d’autres créanciers privés ont représenté plus de 33 % des paiements dans 12 pays.

Lire aussi : La Standard Bank identifie cinq économies africaines qui seront confrontées à des risques d’endettement

À la une