fbpx
29.9 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Nigeria : La Banque mondiale débloque 750 millions $ pour stimuler les investissements du secteur privé

À lire absolument

Les fonds seront fournis par l’Association internationale de développement (IDA). Ils permettront aux États fédérés de renforcer leurs politiques et d’assainir le milieu des affaires en vue d’attirer plus d’investissements privés. Ce projet s’aligne sur les objectifs du Plan de développement national (PND) du gouvernement fédéral du Nigeria.

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 750 millions $ pour le Nigeria. L’enveloppe sera injectée dans la mise en œuvre du projet Nigeria’s State Action on Business Enabling Reforms (SABER). Elle permettra aux autorités d’améliorer l’environnement des affaires pour stimuler les investissements du secteur privé.

Le projet concerne tous les 36 États fédérés du Nigeria. Chacun d’eux est appelé à renforcer l’efficacité de l’administration foncière et à éliminer les contraintes liées à la création d’entreprises et l’arrivée des investisseurs. Les gouvernements de ces États sont exhortés à assainir leurs politiques publiques et à garantir l’épanouissement du secteur privé.

LIRE AUSSI  Family Bank débloque 53 millions $ pour soutenir les entreprises agroalimentaires au Kenya

Lire aussi : Bénin : 150 millions $ de la Banque mondiale pour financer une croissance inclusive

La réussite du projet favorisera la création de 21 millions d’emplois d’ici 2025. Elle permettra également de sortir 35 millions de personnes de la pauvreté à l’horizon visé. « Les investissements du secteur privé restent le principal moyen de créer plus d’emplois, d’augmenter les revenus des États et d’améliorer la situation sociale et économique des citoyens » a déclaré le directeur-pays de la Banque mondiale pour le Nigeria, Shubham Chaudhuri dans un communiqué publié aujourd’hui.

D’après lui, les 36 États fédérés du Nigeria disposent du potentiel nécessaire pour attirer l’investissement privé. C’est plutôt « leur capacité le faire valoir en vue d’engranger d’importants financements qui varie d’un État à un autre ». L’aide du prêteur vise donc à mettre tous les 36 territoires sur le même pied d’égalité. L’objectif étant d’assurer un développement inclusif et équitable dans toute la République fédérale du Nigeria.

LIRE AUSSI  Madagascar : 5,8 millions $ de l'USAID pour renforcer l'industrie du chocolat et des épices
Lire aussi : Mozambique : 400 millions $ débloqués par la Banque mondiale pour la réhabilitation des sections routières

À la une