Afrique de l’Ouest : 100 millions $ des Etats-Unis pour lutter contre l’extrémisme et l’instabilité dans cinq pays

0
1056
Extrémisme en Afrique
Les Etats-Unis annoncent un financement de 100 millions $ pour aider cinq pays d’Afrique de l’Ouest à faire face à l'extrémisme et l'instabilité.

Les États-Unis annoncent un financement de 100 millions $ pour aider les pays du Sahel à lutter contre l’extrémisme et l’instabilité. Ce financement concernera cinq pays d’Afrique de l’Ouest, à savoir le Bénin, le Ghana, la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Togo.

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a annoncé hier l’octroi d’une aide de plus de 100 millions $ aux pays du Sahel africain. Ces fonds serviront à lutter contre l’extrémisme et l’instabilité en Afrique de l’Ouest. Le montant sera alloué à cinq pays : Bénin, Ghana, Guinée, Côte d’Ivoire et Togo.

Lire aussi : Les États-Unis annoncent un investissement de 2 milliards $ en Afrique

86 millions $ pour financer le plan stratégique des États-Unis sur trois ans

« Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer l’octroi de 100 millions de dollars au Bénin, au Ghana, à la Guinée, à la Côte d’Ivoire et au Togo pour les aider à faire face à la menace de l’extrémisme et de l’instabilité », a déclaré Kamala Harris. Au moins 86 millions $ de cette somme serviront à financer le plan stratégique du président américain Joe Biden, sur trois ans. Ce plan décennal a pour objectif de prévenir les conflits et de promouvoir la stabilité dans la région du Sahel, indique Anadolu Agency.

Financement supplémentaire des États-Unis

Le plan devrait permettre de faire face aux menaces régionales d’extrémisme violent et d’instabilité en Afrique de l’Ouest. Le programme permettra également au gouvernement américain de fournir une aide supplémentaire pour soutenir les efforts déployés dans la région au cours des prochaines années.

Lire aussi :  Une grande partie de l’Afrique est moins sécurisée et moins démocratique (Fondation Mo Ibrahim)