Éthiopie : 2,5 millions de personnes affectées par la sécheresse dans la région de Somali

0
778
La sécheresse a détruit des pâturages, provoqué des pertes de bétail et une pénurie en eau potable.

La région de Somali, en Éthiopie, connaît une sécheresse sans précédent. Cette situation serait due à une insuffisance de pluie dans la région. Plus de 2 millions de personnes sont touchées par cette sécheresse.

Une sécheresse affecte la région Somali en Ethiopie. Cette sécheresse est due à la faiblesse des précipitations pendant la saison des pluies dans la région. Selon le chef du bureau de communication de la région, Ferehan Jibril, de nombreuses zones sont touchées par cette sécheresse prolongée.

Pour Ferehan Jibril, Dawa est la zone la plus touchée. La zone d’Oromia est également gravement touchée par la sécheresse. Cette zone abrite essentiellement des communautés pastorales et agro-pastorales.

Lire aussi: La rareté des pluies provoque une insécurité alimentaire majeure en Afrique de l’Est

Conséquences désastreuses de la sécheresse

La sécheresse a détruit les pâturages et provoqué une pénurie d’eau. De plus, les populations ne sont pas en mesure de satisfaire leurs besoins de base. La sécheresse a provoqué la perte de bétail, la principale source de revenus des populations. Plus de 160 têtes de bétail ont été tuées par la sécheresse depuis novembre 2021, selon l’Agence de presse africaine. Environ 2,5 millions de personnes sont gravement touchées par ce déficit d’eau.

Selon le président régional Mustafa Omar, l’administration régionale prend des mesures pour résoudre la situation. Les autorités locales ont lancé une mobilisation du soutien local pour réduire l’impact de cette crise.

Lire aussi: La FAO veut mobiliser 138 millions $ pour contrer la famine dans la Corne de l’Afrique

D’autres pays de la corne de l’Afrique seront affectés par la sécheresse cette année

Selon un récent rapport de la FAO, le manque de précipitations devrait aggraver la situation d’insécurité alimentaire dans les pays situés dans la Corne de l’Afrique. L’organisation prévoit que plus de 25 millions de personnes seront en situation d’insécurité alimentaire en Éthiopie, au Kenya et en Somalie d’ici mi-2022. Rein Paulsen, directeur du Bureau des urgences et de la résilience de la FAO, estime qu’il est urgent de soutenir les éleveurs et les exploitations agricoles dans la Corne de l’Afrique. « Le cycle des saisons n’attend pas », a-t-il déclaré. Ainsi, la FAO veut mobiliser plus de 138 millions $ pour aider les communautés rurales dans les trois pays touchés.