L’Éthiopie achève sa deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin oral nOPV2

0
568
Vaccination-polio
L’Éthiopie a achevé hier sa deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin nOPV2.

L’Éthiopie vient d’achever la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la polio. Cette campagne a été menée avec le nouveau vaccin polio oral de type 2 (nOPV2). L’opération a ciblé 16 millions d’enfants de moins de cinq ans.

L’OMS a annoncé l’achèvement de la deuxième campagne de vaccination contre la polio en Éthiopie. Cette campagne, s’est déroulée du 15 au 18 avril avec le nouveau vaccin oral contre la polio de type 2 (nOPV2). Elle a couvert toutes les régions du pays, sauf Addis-Abeba, Afar et Tigré. La campagne sera relancée pour ces régions à une date ultérieure, indique l’ONU.

Protéger 16 millions d’enfants de moins de cinq ans contre la polio

Selon l’OMS, la campagne devrait permettre de protéger plus de 16 millions d’enfants de moins de cinq ans contre tout handicap ou décès dû à l’épidémie de polio. La campagne de vaccination a été dirigée et coordonnée par l’Institut éthiopien de santé publique (EPHI) et les centres d’opérations d’urgence. L’OMS a déployé plus de 100 employés et consultants techniques pour soutenir la campagne. Ce personnel de l’OMS a formé les équipes et les acteurs de la campagne aux outils de surveillance mobile.

L’OMS a soutenu la campagne en facilitant le recrutement et le déploiement d’observateurs et d’enquêteurs indépendants. Le personnel de l’OMS a supervisé la campagne dans les communautés. En outre, l’OMS a déployé des véhicules pour faciliter le transport des vaccins vers les sites de vaccination.

Lire aussi : L’Éthiopie veut immuniser deux millions de filles contre le papillomavirus humain

Le vaccin nOPV2 pour une meilleure protection contre la Polio

Le vaccin nOPV2 utilisé dans cette campagne remplace le vaccin oral monovalent contre le poliovirus de type 2 (mOPV2). Le nouveau vaccin offre une meilleure protection contre le poliovirus circulant de type 2 dérivé du vaccin (cVDPV2), a déclaré l’OMS. Il a été approuvé dans le cadre d’une procédure d’inscription sur la liste des utilisations d’urgence. « Ce nouveau vaccin a été introduit dans la Région africaine pour garantir, avec les autres vaccins antipoliomyélitiques, l’éradication de toutes les formes de poliomyélite afin que les enfants vivant dans des zones à faible couverture vaccinale soient correctement protégés contre l’infection par la poliomyélite et la paralysie qui en résulte », a déclaré le Dr Boureima Hama Sambo. Il est le représentant de l’OMS en Éthiopie.

Lire aussi : Poliomyélite : des flambées de la maladie touchent 23 pays africains