Ethiopie : des inondations font des milliers de déplacés et une vingtaine de morts

0
216
Une Inondation
En Ethiopie des inondations font environs 12 000 familles déplacés et une vingtaine de morts dans la région est.

En Ethiopie, des pluies diluviennes ont provoqué des inondations dans la région de Somali, à l’est du pays. Le bilan des répercussions est d’une vingtaine de morts et de 12 000 familles déplacés.

Dans une annonce faite par le gouvernement régional de la région éthiopienne de Somali, ce samedi 4 novembre 2023, près de 12 000 familles ont décampé de leurs habitations. Pour cause, des inondations provoquées par des pluies diluviennes dans la région. Des inondations qui ont fait une vingtaine de morts. Dans un communiqué, le bureau de communication de l’Etat régional de Somali explique que : « Plus de 20 personnes sont mortes dans les inondations à ce stade, et plus de 12 000 familles ont été déplacées ». De nouvelles précipitations liées au phénomène météorologique El Niño y sont attendues. A ce sujet, le communiqué précise que le risque d’inondations était toujours élevé en raison de nouvelles précipitations attendues.

Lire aussi : Somalie : l’ONU débloque 15 millions $ en réponse aux éventuelles inondations dues à El Niño

L’accès aux zones affectées difficile

Des ponts et des routes ont été détruits par l’abondance des pluies dans cette région. La destruction des ponts et des routes, rend difficile l’accès aux zones affectées. En octobre passé, le Bureau de coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) indiquait que l’Afrique de l’Est risquait de subir des précipitations plus élevées que la normale entre octobre et décembre. Le bureau expliquait cette prédiction en raison du phénomène météorologique El Niño. Ce phénomène, qui prend sa source dans l’océan Pacifique, est généralement associé à une augmentation des températures mondiales. Dans certaines parties du monde, il s’accompagne de sécheresses. Dans d’autres, il s’accompagne de fortes pluies.

Lire aussi : La Corne de l’Afrique frappée par de violentes inondations

La Corne de l’Afrique est l’une des régions les plus vulnérables au changement climatique. Des événements météorologiques extrêmes s’y produisent de plus en plus souvent et une intensité de plus en plus forte. Depuis la fin de l’année 2020, la Somalie ainsi que certaines régions d’Ethiopie et du Kenya subissent les pires sécheresses. Des sécheresses qui n’ont pas été vus depuis quarante ans. Dans un rapport de situation publié samedi, l’OCHA indique qu’en Somalie, depuis le début de la période de mousson, « les inondations dues aux fortes pluies ont affecté au moins 405 652 personnes ». Pendant cette période qui s’étend d’octobre à décembre, le phénomène a fait plusieurs morts.

Lire aussi : Liberia : la CEDEAO débloque 440.465 $ pour les victimes des inondations

Lire aussi : Kenya : le président annonce des mesures pour faire face aux inondations meurtrières