fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

L’Éthiopie lance un appel d’offres pour céder une nouvelle licence de télécommunications

À lire absolument

Le gouvernement veut également vendre 40% de participation dans Ethio Telecom. L’initiative vise à ouvrir le secteur des télécommunications aux compagnies étrangères afin de le rendre plus compétitif sur le marché local.

L’Autorité éthiopienne des communications (ECA) a lancé un appel d’offres international pour délivrer une nouvelle licence de télécommunications. Elle a également relancé son projet de privatisation partielle de l’opérateur historique Ethio Telecom.

Entérinée en juin 2021, l’initiative vise à vendre 40% du capital de l’entreprise publique aux étrangers. Elle a été suspendue en avril 2022 en raison du contexte difficile que traversait le pays au premier semestre 2022, notamment avec le conflit au Tigré et la crise russo-ukrainienne.

Lire aussi : Safaricom installe son premier centre de données en Éthiopie

Le ministère des Finances a recruté le cabinet Deloitte Consulting Limited en tant que conseiller financier sur le projet de privatisation d’Ethio Telecom. Les soumissionnaires voulant souscrire à l’offre ont jusqu’au 20 décembre 2022 pour manifester leur intérêt.

LIRE AUSSI  Le Kenya lance l'extension nationale de la couverture sanitaire universelle (CSU)

Le gouvernement éthiopien s’est lancé dans l’ouverture de ses secteurs porteurs d’économie depuis l’année écoulée. Ce processus a permis d’offrir, en mai 2021, la première licence internationale de télécommunications du pays pour une somme de 850 millions $. Ce permis a été remporté par un consortium d’entreprises dirigé par le kényan Safaricom. La joint-venture a démarré ses activités en octobre 2022.

Lire aussi : Éthiopie : le gouvernement et les rebelles du Tigré signent une trêve

À la une