fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Burkina Faso : Plus d’un million d’élèves privés d’accès à l’éducation en raison de la situation sécuritaire

À lire absolument

Au Burkina Faso, un million d’élèves sont affectés par la fermeture des écoles, selon l’ONG Save the Children. Plus de 5 700 écoles ont été fermées en raison d’attaques terroristes.

L’ONG Save the Children estime qu’un million d’élèves sont privés d’accès à l’éducation en raison de la fermeture des écoles au Burkina Faso. Cette situation est due aux attaques terroristes qui ont entraîné la fermeture de 5 709 écoles. Ce chiffre est le double de celui annoncé par le gouvernement en début d’année.

Lire aussi : Burkina Faso : 4 609 écoles fermées pour cause d’insécurité

22 % des écoles du Burkina Faso fermées

« Ces fermetures représentent environ 22 % des structures éducatives du Burkina Faso. Elles affectent 1 008 327 élèves », rapporte Le Monde, citant l’ONG. Outre les apprenants, les fermetures d’écoles touchent plus de 28 000 enseignants, a indiqué le ministère de l’Éducation.

« En plus de priver les enfants de leur droit à l’éducation et au développement intellectuel, la fermeture des classes les expose à de nombreux autres risques qui compromettent définitivement leur bien-être et leur avenir », a déclaré Benoit Delsarte, directeur de Save the Children au Burkina Faso. Il invite les gouvernants, les donateurs et la communauté humanitaire à trouver et financer des alternatives immédiates afin d’atténuer les risques liés à cette situation.

LIRE AUSSI  Le sommet de l’UA condamne la vague récente de coups d’Etat sur le continent

2 millions de personnes déplacées par des attaques terroristes

Depuis 2017, des groupes islamistes armés ont pris pour cible des enseignants et des écoles au Burkina Faso. Ils s’opposent à l’éducation occidentale et aux institutions gouvernementales. Les attaques terroristes dans le pays depuis 2015 touchent à la fois les civils et les militaires. Ces attaques ont fait des milliers de morts et déplacé plus de 2 millions de personnes dans le pays.

LIRE AUSSI  La CEDEAO condamne les attaques terroristes au Mali

Lire aussi : Burkina Faso : le gouvernement prévoit un plan de 377 millions $ pour soutenir les personnes déplacées

À la une

Les derniers articles par Mariette HOUESSIONON (tout voir)