RDC : 30 millions $ d’aide humanitaire pour couvrir les besoins de millions de personnes dans l’Est

0
868

La coordination humanitaire en République démocratique du Congo (RDC) fournit 30 millions $ pour couvrir les besoins des personnes affectées par la crise dans les provinces de l’Est du pays. Le financement provient du Fonds humanitaire de la RDC.

Un financement de 30 millions $ a été débloqué pour couvrir les besoins vitaux de millions de personnes affectées par la crise dans les provinces de l’Est de la RDC. Les fonds ont été fournis par la Coordination humanitaire en République démocratique du Congo. L’objectif de ce financement est d’aider les organisations humanitaires à renforcer leurs opérations d’assistance aux populations les plus vulnérables. Les 30 millions $ proviennent du Fonds humanitaire de la RDC.

Lire aussi : Aide humanitaire : le CERF finance la RDC et le Soudan à hauteur de 43 millions $

5,5 millions de personnes déplacées à cause de l’insécurité

Près de 5,5 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays en raison des violences armées, rapporte Relief Web. La RDC est considérée comme le premier pays d’Afrique pour les déplacements internes. Les conflits armés affectent le plus les femmes et les enfants. Ce groupe de personnes vulnérables représente 50% des personnes déplacées. « En visitant en mars dernier des sites de personnes déplacées ou des communautés hôtes qui les accueillent en Ituri et au Tanganyika, j’ai été témoin des souffrances auxquelles elles sont confrontées », a déclaré le Coordinateur humanitaire en République démocratique du Congo, Bruno Lemarquis.

Augmenter l’aide humanitaire dans l’Est du pays

Les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Tanganyika ont reçu un soutien accru des acteurs humanitaires depuis le début de l’année. Cependant, Bruno Lemarquis estime que l’aide apportée par les organisations à ces régions reste insuffisante pour couvrir tous les besoins. Dans ces régions, les violences ont entraîné des déplacements forcés et la destruction de structures de santé et d’écoles. Ces conflits sont à l’origine de la perte des moyens de subsistance. « Cette allocation permettra aux partenaires humanitaires de fournir plus d’aide tout en soutenant les initiatives et partenaires locaux », a déclaré Bruno Lemarquis.

Sur les 1,88 milliard $ nécessaires à la mise en œuvre du Plan Humanitaire 2022, moins de 5% des besoins ont été satisfaits à ce jour. L’année dernière, le plan humanitaire était financé à près de 39%.

Lire aussi : L’ONU mobilisera 2 milliards $ pour répondre aux besoins de 8,8 millions de personnes en RDC