Financement du terrorisme au Nigéria : le gouvernement identifie 96 suspects

0
709
Lai Mohammed, ministre de l’Information et de la culture, Nigeria

Au Nigéria, le gouvernement fédéral a identifié 96 personnes impliquées dans le financement du terrorisme. L’annonce a été faite jeudi par le ministre nigérian de l’Information et de la culture, Lai Mohammed.

Le gouvernement nigérian a annoncé avoir identifié près de 96 personnes impliquées dans le financement du terrorisme. Les suspects ont été repérés et suivis par la Nigerian Financial Intelligence Unit (NFIU). « Les investigations ont abouti à l’interpellation de 45 suspects qui feront bientôt face à des poursuites judiciaires et à la saisie de leurs avoirs« , a déclaré le ministre de l’information et de la Culture, Lai Mohammed.

Lire aussi : Terrorisme : 672 écoles fermées dans la région de Tillabéri au Niger (OCHA)

Outre les principaux concernés, le travail de la NFIU a également permis d’identifier 424 complices, ainsi que 123 entreprises et 33 bureaux de change, qui aident et encouragent le financement du terrorisme.

Selon Lai Mohammed, cette performance a été réalisée entre 2020 et 2021. L’administration continuera à fournir des efforts afin d’éradiquer le terrorisme et les crimes financiers, a-t-il rassuré.

Lire aussi : Cameroun : 60 millions $ nécessaires pour aider les personnes déplacées par les violences

Il a par ailleurs indiqué que la NFIU a envoyé 1 165 rapports de renseignement sur des cas de corruption, de blanchiment d’argent et d’autres infractions graves à des agences nationales. Les principaux suspects seront poursuivis et interpellés à la fin des investigations.

Lire aussi : Plusieurs militaires nigériens ont perdu la vie dans une attaque terroriste près des frontières maliennes