Côte d’Ivoire : Le Fonds de l’OPEP fournit 60 millions $ pour promouvoir l’agro-industrie

0
626
Abdulhamid-Alkhalifa-DG-Fonds-OPEP
Le Fonds de l’OPEP accorde un prêt de 60 millions $ à la Côte d’Ivoire pour promouvoir la transformation agricole.

Le Fonds de l’OPEP pour le développement international a fourni un prêt de 60 millions $ à la Côte d’Ivoire pour soutenir le Projet de Pôle Agro-Industriel Nord (2PAI-Nord). Ce soutien financier permettra d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en réduisant la dépendance aux importations alimentaires.

Le Fonds de l’OPEP pour le développement international accorde un prêt de 60 millions $ à la Côte d’Ivoire. Le financement soutiendra le Projet de Pôle Agro-Industriel Nord (2PAI-Nord). Cette initiative prévoit le développement des Agropoles, explique le Fonds. Ce projet améliorera la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à travers la réduction de la dépendance aux importations alimentaires.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : mise en place d’une école digitale d’agriculture

Plus de 65 000 ménages agricoles bénéficieront du projet

Le projet 2PAI-Nord est cofinancé avec la Banque africaine de développement (BAD). Il s’agit du deuxième des neuf pôles de développement agricole intégré prévus dans le Plan national de développement de la Côte d’Ivoire. Sa mise en œuvre bénéficiera à 65 000 ménages agricoles. Il bénéficiera aussi à près de 400 000 personnes, en particulier des femmes et des jeunes, ayant un accès limité à la nourriture et aux marchés. En outre, grâce à ce projet, près de 1,2 million de personnes dans les régions voisines bénéficieront d’investissements dans les infrastructures routières et sociales de base.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Un projet pour développer l’agro-industrie dans la région Nord

Selon le Fonds de l’OPEP, l’agriculture est le principal moyen de subsistance de deux tiers des ménages ivoirien. Ce secteur représente plus de 20 % du PIB du pays. « La stratégie de développement agricole à moyen et long terme de la Côte d’Ivoire permettra de réaliser le potentiel du secteur, en réduisant les importations et en augmentant les exportations », a déclaré le Dr Abdulhamid Alkhalifa, Directeur général du Fonds OPEP.

Le projet 2PAI-Nord couvre 4 régions du Nord

Selon le Fonds, la Côte d’Ivoire dépend des importations agricoles. L’objectif du projet 2PAI-Nord est de soutenir et d’accroître la mobilisation des investissements privés, notamment dans la transformation des produits alimentaires dont le riz, la viande et le poisson, les noix de cajou, la mangue et le karité. Cette initiative envisage aussi de faciliter l’accès des agriculteurs aux marchés. Ce qui permettra de réduire la dépendance aux importations agricoles dans les quatre régions du Nord. Il s’agit de la Bagoué, le Hambol, le Poro et le Tchologo.

Lire aussi : Afrique : la Côte d’Ivoire veut transformer au moins 30% de sa production de noix de Cajou en 2022