La CEDEAO s’associe à l’UE pour freiner l’insécurité maritime en Afrique de l’Ouest

0
887
Sécurité maritime
5,8 millions $ d’équipements maritimes seront fournis aux pays côtiers de la CEDEAO, dans le cadre du SWAIMS.

5,8 millions $ d’équipements seront fournis aux pays côtiers de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO), pour renforcer la sécurité maritime.

Les États membres de la CEDEAO et l’UE lanceront conjointement le Projet d’appui à la sécurité maritime intégrée en Afrique de l’Ouest (SWAIMS). Il vise à renforcer la sécurité maritime grâce à la distribution d’équipements essentiels dans les États côtiers de la région.

Lire aussi : L’UE déploiera des navires de guerre dans le golfe de Guinée pour lutter contre la piraterie

Dans le cadre du programme, 30 embarcations à coques rigides seront distribués pour lutter contre l’insécurité maritime. Le coût global des équipements est estimé à près de 6 millions $. « L’insécurité maritime est depuis longtemps l’une des menaces les plus persistantes et les plus insolubles pour les communautés maritimes et la prospérité économique en Afrique de l’Ouest », a indiqué le colonel Abdourahmane Dieng, chef de la Division de la sécurité régionale de la CEDEAO. « Consciente de ce problème et de ses ramifications bien au-delà de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO a lancé sa stratégie maritime intégrée en 2014 avec des paramètres pour le développement de l’économie bleue fondés sur un cadre de sécurité cohérent », a-t-il ajouté.

Notons que la distribution de ces embarcations ne constitue qu’un volet du SWAIMS. D’autres composantes du projet, tels que la formation du personnel, la rédaction de procédures opérationnelles standard et le renforcement du cadre juridique, seront bientôt mises en œuvre. Le projet est soutenu par plusieurs organisations telles que le Groupe d’action intergouvernemental contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et le Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime.

Lire aussi : La marine ghanéenne a signé un accord de sécurité de 23,5 millions $ avec Tullow Ghana Ltd