fbpx
25 C
Cotonou
samedi 20, août 2022

Ghana : Genser obtient 425 millions $ pour des projets gaziers respectueux de l’environnement

À lire absolument

L’un des projets phares est la construction d’une usine de conditionnement de gaz. Elle produira des carburants plus propres et fera du Ghana un important producteur et exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL).

Au Ghana, le fournisseur de solutions énergétiques Genser a obtenu un prêt de 425 millions $ auprès de banques d’investissement. Les fonds seront utilisés pour régler la dette existante et financer la réalisation de nouvelles infrastructures.

Les projets imminents comprennent la construction d’un gazoduc de 100 km vers la deuxième plus grande ville du Ghana, Kumasi. La société prévoit également d’installer une usine de conditionnement de gaz à Prestea ; et un terminal de stockage de GNL au port de Takoradi.

Lire aussi : Transition énergétique : le Ghana plaide pour une approche plus adaptée au contexte africain

Selon Genser, la mise en œuvre de ces projets aura des avantages économiques et environnementaux, non seulement pour Genser, mais aussi pour le Ghana et la sous-région ouest-africaine. Elle permettra d’accélérer la stratégie de décarbonation de la société, pour atteindre son objectif de zéro émission nette d’ici 2035.

En outre, la disponibilité de gaz naturel moins cher et facilement accessible à Kumasi encouragera les industries à passer du diesel et du mazout lourd au gaz naturel. Le pipeline soutiendra également la relocalisation des centrales électriques des régions côtières afin de réduire les pertes en ligne et d’améliorer l’efficacité du réseau national. De plus, l’usine de conditionnement de gaz produira des carburants plus propres et fera du Ghana un important producteur et exportateur GNL.

Lire aussi : Afrique de l’Ouest : le Ghana entend devenir une plaque tournante du GNL grâce à un nouveau terminal d’importation

À la une