Ghana : 75 millions $ de la BAD pour financer des projets d’infrastructure

0
698

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt commercial de 75 millions $ au Fonds d’investissement dans les infrastructures du Ghana (GIIF). Ce financement permettra à l’institution d’État d’obtenir des ressources d’emprunt supplémentaires afin de financer plusieurs projets d’infrastructure essentiels.

Les ressources favoriseront également la réduction du déficit de financement des infrastructures du pays, estimé à plusieurs milliards $. « Ce prêt est une étape importante pour ancrer la durabilité d’un financement national des infrastructures au Ghana. Un modèle que nous aimerions promouvoir pour combler le déficit de financement des infrastructures sur le continent », a déclaré Amadou Oumarou, directeur de la BAD pour les infrastructures et le développement urbain. 

Depuis 2016, le Fonds a engagé plus de 88 % de ses fonds propres dans plusieurs projets d’infrastructure au sein des secteurs des transports, de l’énergie résiliente au climat et du logement abordable. Il a également réussi à mobiliser plus d’un milliard $ de capitaux privés de sources nationales et internationales.

Le soutien de la BAD est conforme au Programme coordonné des politiques de développement économique et social du Ghana 2017-2024. Notons que l’institution bancaire est en adéquation avec le Cadre de politique de développement national à moyen terme (MTDF 2018-2021) du pays. 

Lire aussi : Maroc,114 millions € de la BAD pour financer une agriculture plus résiliente