Ghana : des agriculteurs ont doublé leurs revenus avec la culture améliorée du manioc

0
1057
La culture du manioc amélioré fait gagner plus de revenus aux agriculteurs.

Une étude a révélé que la culture du manioc amélioré a permis aux agriculteurs de quatre districts de la Volta de doubler leurs revenus en trois ans. 

187 agriculteurs des districts de Ho West, Adaklu, Central Tongu et Ho Municipal ont doublé leurs revenus en trois ans. Chacun de ces producteurs a adopté la variété améliorée de manioc dans le cadre du « projet de modernisation de l’agriculture au Ghana » (MAG). Leurs revenus sont passés de 800 $ en 2017 à 1700 $ en 2020 en moyenne. C’est ce qu’a révélé l’étude menée par Conseil de la recherche scientifique et industrielle (CSIR). 

Lire aussi : Ghana : un nouvel accord pour accroître la production locale de bauxite

Augmentation de la productivité de 61 %. 

D’après l’étude, la productivité des agriculteurs qui ont adopté le manioc amélioré a augmenté de 62 %. Elle est passée d’un total de 8,15 tonnes métriques en 2017 à 13,18 en 2020. Par contre celle des non-adoptants n’a augmenté que de 1 % sur la même période. 

« Les petits agriculteurs ont besoin de matériel végétal et de technologies pour améliorer leur production », a déclaré la chercheuse Justina Onumah. Elle a ajouté qu’il y a une certaine inégalité en ce qui concerne l’utilisation de la technologie entre les petits exploitants et les grands exploitants. 

Selon Ghanaian Times, le ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture a reçu des ressources pour développer des services innovants aux agriculteurs. Au cours des cinq dernières années, environ 1730 agents de vulgarisation agricole (AEA) ont utilisé du matériel audiovisuel pour éduquer les agriculteurs dans les communautés.