Ghana : le gouvernement crée un Fonds de stabilité financière de 15 milliards de cedis

0
648
Président Ghana
Nana Akufo-Addo, Président du Ghana.

Le Ghana s’apprête à lancer un nouveau fonds de stabilité financière. Cette initiative devrait contribuer à renforcer la stabilité macroéconomique du pays dans un contexte de crise.

Le gouvernement ghanéen a annoncé cette semaine la création du Fonds de stabilité financière du Ghana (GFSF). Doté de 15 milliards de cedis, il fournira des fonds aux institutions financières participant à l’échange de la dette intérieure.

Lire aussi: L’Allemagne promet 86 millions $ au Ghana pour le développement de ‘’secteurs critiques’’

Selon les autorités, toutes les institutions financières (banques, régimes de retraite, gestionnaires de fonds, compagnies d’assurance, etc) qui participent pleinement à l’échange de la dette pourront accéder au Fonds, à compter de la date de réalisation de l’échange. Le fonds sera géré par la banque centrale ghanéenne, selon des directives en cours d’élaboration.

Notons que cette décision intervient dans un contexte de crise économique. La monnaie locale ghanéenne, le cedi, a chuté de plus de 50 % par rapport au dollar en 2022. La banque centrale a augmenté son principal taux directeur à 27 % lundi dernier, alors que l’inflation a atteint son pic le plus élevé en 21 ans en octobre. Le gouvernement est actuellement en pourparlers avec le Fonds monétaire international (FMI) pour un programme de soutien visant à soulager sa dette.

Lire aussi: Moody’s dégrade la note de crédit à long terme du Ghana à Ca