Inondations en Somalie : les populations exposées à des maladies

0
230
Illustration inondations Somalie (1)
Les familles dévastées par le déluge boueux en Somalie sont exposées maintenant à une maladie potentiellement mortelle.

Le gouvernement somalien a déclaré l’état d’urgence suite à la description faite par les Nations unies sur les inondations comme étant un événement qui n’arrive qu’une fois par siècle. Les eaux de crue dans le district de Dolow, au sud-ouest de la Somalie, ont commencé à refluer pour le moment. Cependant, les familles dévastées par le déluge boueux, qui ont perdu leurs maisons et leurs moyens de subsistance sont exposées maintenant à une maladie potentiellement mortelle.

Environ 700 familles contraintes au déplacement

Shukri Abdi Osman, 34 ans, mère de trois enfants, s’est réfugiée dans un camp pour personnes déplacées à Dolow avec ses enfants. Ils vivent dans ce lieu parmi environ 700 familles contraintes de se déplacer en raison des crues soudaines qui ont englouti de nombreux quartiers de la ville. « Je n’ai jamais vu d’inondations aussi dévastatrices auparavant, tout s’est passé rapidement. Lorsque nous avons réalisé que l’eau arrivait, il était trop tard pour récupérer toutes nos affaires. Nous avons quitté nos maisons à minuit et nous n’avons pu récupérer que nos enfants », a-t-elle expliqué à l’AFP.

Osman, en tant que soutien de famille, envisageait un meilleur avenir, avec ambition d’élargir son kiosque de fruits et légumes florissant dans le quartier de Garbolow à Dolow, situé sur la rivière Juba, près de la frontière éthiopienne. « Mais je me suis retrouvée ici, dans ce camp de déplacés, attendant désespérément que la situation change. Mon entreprise a disparu, ma propriété est détruite et ma maison engloutie dans l’eau » a-t-elle indiqué.

Lire aussi : Somalie : l’ONU débloque 15 millions $ en réponse aux éventuelles inondations dues à El Niño

Fuites des fosses septiques

Par ailleurs, elle a déclaré que les toilettes ont été endommagées et l’eau du robinet est maintenant mélangée aux eaux sales des inondations, notamment celles des fosses septiques qui fuient. En outre, Osman a souligné que la situation est très préoccupante dans ce camp. Elle a révélé que sa fille est indisposée et qu’elle pourrait avoir contracté le paludisme et la typhoïde.

700 000 personnes sans abri

Il faut noter que ces inondations, qualifiées d’un phénomène centenaire, ont engendré environ 100 morts et laissé 700 000 personnes sans abri. Des pluies torrentielles liées au phénomène météorologique El Niño ont frappé la Corne de l’Afrique après la pire sécheresse depuis 40 ans. Celle-ci a entraîné des millions de personnes au bord de la famine en Somalie. Le pays est considéré comme l’un des plus vulnérables au changement climatique, enfermé dans un cercle pernicieux de sécheresse et d’inondations. Cependant, la Somalie est mal préparée pour répondre à la crise alors qu’elle lutte contre une pauvreté profonde et une insurrection islamiste meurtrière.

Augmentation des maladies

Mohamed Dahir, responsable de l’eau et de l’assainissement pour l’association caritative américaine Mercy Corps, a annoncé à l’AFP que les agences humanitaires sont actuellement préoccupées par le sort des personnes vulnérables à la maladie. Il y a un risque élevé d’une épidémie de paludisme à cause des moustiques. De plus, l’apparition de diarrhées aqueuses en raison de la contamination possible du système d’approvisionnement en eau suscite des inquiétudes.

Dans une mise à jour la semaine dernière, l’agence humanitaire des Nations Unies (OCHA) a précisé que 33 districts de Somalie ont été affectés par les inondations. Celles-ci ont entraîné une augmentation significative des cas de diarrhée aqueuse aiguë (AWD) ou de choléra et une croissance des cas de paludisme.

Lire aussi : Kenya : le président annonce des mesures pour faire face aux inondations meurtrières

Lire aussi : Kenya : 120 décès enregistrés après les inondations

Lire aussi : Crise climatique en Afrique de l’Est : les inondations menacent l’insécurité alimentaire, avertit le PAM