Kenya : la startup Twiga lève 50 millions $ pour développer des solutions alimentaires à travers le continent

0
727
Peter Njonjo,le PDG de la startup Twiga

Depuis 2014, Twiga Foods utilise la technologie pour construire des chaînes d’approvisionnement dans la distribution alimentaire au Kenya. La société vient d’obtenir 50 millions $, pour intensifier ses efforts dans le pays est-africain et dans le reste du continent.

Ce financement intervient après un tour de table de 30 millions $ lancé par la société en 2019. Selon Crunchbase, Twiga a levé plus de 100 millions $ dans le cadre de tours de financement par emprunt et par capitaux propres.

La plateforme offre ses services à plus de 100 000 clients à travers le Kenya. Elle livre quotidiennement plus de 600 tonnes métriques de produits à plus de 10 000 détaillants. Après avoir distribué des produits frais au fil des ans, la société a identifié certains défis, notamment dans la traçabilité de certains produits comme les tomates. Selon Peter Njonjo, PDG de Twiga, la société entend désormais suivre efficacement les aliments et les produits de leur transformation à leur distribution.

« C’est ce vers quoi nous évoluons en tant qu’entreprise. Nous entendons désormais adopter une approche plus mixte. Il ne s’agit pas seulement de travailler avec les petits agriculteurs, mais d’avoir un meilleur suivi sur la qualité des produits. Nous comptons également travailler sur nos chaînes de valeur. Nous intégrerons de grandes fermes commerciales dans notre chaîne d’approvisionnement », a déclaré Peter Njonjo, dans une interview accordée à Techcrunch.

Notons qu’une partie du financement permettra à Twiga de déployer des produits alimentaires manufacturés à bas prix sous sa marque, avant la fin de l’année.