Le Kenya lance un programme de codage pour les élèves du primaire et du secondaire

0
1065
Enseignement-codage
Le gouvernement kényan a officiellement lancé un programme de codage destiné aux écoles primaires et secondaires.

Cette innovation est lancée en parallèle avec le Kenya National Digital Master Plan, qui vise à doter 20 millions de Kényans de compétences numériques à long terme.

Le gouvernement kényan a officiellement lancé un programme de codage destiné aux écoles primaires et secondaires. Il s’agit d’une décision particulière puisqu’il s’agit du premier programme de ce type au Kenya et en Afrique en général.

Le nouveau contenu sera intégré dans les programmes de toutes les écoles primaires et secondaires du pays. Selon les ministères des TIC et de l’Education, cette démarche s’inscrit dans le cadre du Kenya National Digital Master Plan. Il s’agit d’un programme visant à inclure les outils numériques dans l’ensemble du programme d’éducation au Kenya.

Lire aussi : Le Kenya veut former 20 millions de personnes aux compétences numériques

« Grâce au programme d’alphabétisation numérique, l’autorité des TIC a équipé les écoles d’ordinateurs portables et de tablettes connectés à Internet, ce qui facilite l’apprentissage des élèves. L’ajout du codage au programme scolaire permettra d’améliorer les compétences technologiques des élèves et de les mettre à l’honneur dans le monde en constante évolution de la technologie », a déclaré Joe Mucheru, secrétaire de cabinet du ministère des TIC et de l’innovation.

À noter que plus de 1,2 million d’ordinateurs portables ont été distribués aux apprenants des écoles publiques du Kenya. Plus de 22 000 écoles ont été également raccordées au réseau électrique pour faciliter l’utilisation des technologies. À long terme, le programme vise à doter 20 millions de Kenyans de compétences numériques.

Lire aussi : Le programme Codage pour l’emploi de la BAD a atteint 130 000 utilisateurs