Kenya : Accord sur plus d’un milliard de dollars de financement avec le FMI

0
421
Kenya
Le FMI signe un accord de plus d’un milliard $ avec le Kenya pour soutenir l’économie et l'adaptation aux changements climatiques.

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit d’accorder plus d’un milliard de dollars au Kenya. Le financement soutiendra la situation financière du pays mise à rude épreuve en raison de la dette et des effets de la sécheresse.

Le Fonds monétaire international (FMI) et le Kenya ont conclu un accord qui pourrait débloquer plus de 1 milliard $ de nouveaux financements. Cet accord aidera à soulager la pression sur les finances gouvernementales. La situation financière du Kenya a été mise à rude épreuve en raison de l’augmentation des remboursements de la dette et des effets de la sécheresse.

Lire aussi : Le FMI et le Kenya signent un accord de financement de 433 millions $

Extension des facilités de crédit

Selon le FMI, l’accord inclut la dernière revue des accords de Facilité élargie de crédit (FEC) approuvés en avril 2021. Il inclut aussi un nouvel accord prévu sous la Facilité de résilience et de durabilité. La FMI prévoit de prolonger les FEC de 10 mois supplémentaires jusqu’en avril 2025 pour donner plus de temps pour répondre à toutes les exigences. Le montant des fonds disponible pour le Kenya dans le cadre des deux facilités sera augmenté d’environ 544 millions $, indique Reuters.

Le FMI estime que la Facilité élargie de crédit permettra de poursuivre les politiques de réduction des déficits et de la dette. Elle permettra la mise en œuvre de réformes structurelles pour soutenir la croissance économique et l’emploi.

La Facilité de résilience et de durabilité

Le FMI a également indiqué que le Kenya aurait accès à environ 544 millions $ de la Facilité de résilience et de durabilité. Cette facilité est conçue pour renforcer la résilience et l’adaptation aux changements climatiques. Le financement cumulatif engagé pour le Kenya dans le cadre des trois facilités s’élèverait à environ 3,5 milliards $.

Lire aussi : Le FMI approuve un décaissement de 235,6 millions $ au Kenya