fbpx
26.3 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

La BAD accorde 196 millions $ à la RDC pour financer 03 projets

À lire absolument

La République démocratique du Congo (RDC) a signé trois accords de financement avec la Banque africaine de développement (BAD). Le montant de ces accords est estimé à 196 millions $. Ces fonds financeront des projets d’infrastructures et de relance économique dans le pays.

La BAD a accordé 196 millions $ à la République démocratique du Congo (RDC) pour financer trois projets de développement. Les deux parties ont signé hier trois accords de financement. Le financement est composé d’un prêt de 116,66 millions $ et d’une subvention de 9,34 millions $, selon nos informations.

Lire aussi : La BAD accorde 99,39 millions $ à la RDC pour le projet d’aménagement de la route Bukavu-Goma

98 millions pour financer le projet de développement de la route Bukavu-Goma

Selon le ministre des Finances, Nicolas Kazadi. Le premier projet à financer concerne le projet de développement de la route Bukavu-Goma. Il est financé à hauteur de 98 millions $.

Il « contribuera à réduire le temps de parcours d’un camion poids lourd de 4 heures à 1 heure et demie. Par ailleurs, il contribuera à réduire le temps parcouru pour l’approvisionnement en eau potable de 2 heures à 20 minutes et celui pour atteindre un centre santé, de 5 heures à 20 minutes », a expliqué Nicolas Kazadi.

Renforcer les infrastructures socio-économiques au profit de 870 000 personnes

Le second est le Projet de renforcement des infrastructures socio-économiques dans la région centrale – Phase II (PRISE II). Cette deuxième phase du projet est financée à hauteur de 70 millions $. Cette initiative permettra d’assurer un meilleur accès aux services sociaux de base. Il s’agit de l’eau potable, l’assainissement, l’éducation de base et les soins de santé, précise Nicolas Kazadi. PRISE II bénéficiera à plus de 870 000 personnes.

Soutenir la relance économique

La dernière initiative financée par la BAD est le Projet d’appui à la relance de l’économie congolaise. Elle est financée à hauteur de 28 millions $. Cette initiative permettra d’appuyer la mise en œuvre des réformes économiques entreprises par le gouvernement pour sortir de la crise de Covid-19. L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration des résultats budgétaires et du climat d’investissement, rapporte Zoom Eco.

Lire aussi : RDC : un programme à 1,66 milliard $ pour améliorer la vie des populations rurales

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement congolais entend rationaliser les dépenses publiques. Les autorités du pays amélioreront la capacité de mobilisation des ressources nationales.

Elles soutiendront les plateformes agro-industrielles et la zone économique spéciale. Cela permettra de renforcer la compétitivité des secteurs, d’attirer les investissements directs étrangers et de relancer le secteur privé.

À la une