La BAD lance un programme pour développer les compétences numériques des jeunes africains

0
778
Martha Phiri,directrice du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences de la BAD

La BAD s’investit à doter les jeunes de compétences numériques. La Banque vient de lancer un programme qui permettra aux jeunes africains de contribuer activement à l’économie numérique mondiale.

Le programme Coding for Employment de la Banque africaine de développement formera plus de 500 ambassadeurs numériques. Ces ambassadeurs dirigeront un modèle de formation avec leurs pairs afin d’étendre les compétences numériques à un plus grand nombre de jeunes africains. Ce programme couvrira les communautés rurales où l’accès à l’internet est limité.

Les candidats au programme, âgés de 18 à 35 ans, doivent maîtriser les langues anglaise et française. Ils doivent également être citoyens de la Côte d’Ivoire, du Kenya, du Nigeria ou du Sénégal. Les ambassadeurs numériques recevront des allocations et auront accès à des centres de formation aux compétences numériques en Côte d’Ivoire, au Kenya, au Nigeria, au Sénégal et au Rwanda. Ils auront également accès à un réseau d’employeurs, de partenaires du secteur privé et de plateformes de freelancing. Le programme ambitionne d’atteindre une participation féminine d’au moins 50 %.

L’initiative et son partenaire technique, Microsoft Philanthropies, prévoient d’offrir aux ambassadeurs numériques un programme de formation de trois mois. La formation sera axée sur la conception de sites web et le marketing numérique. Elle portera également sur les compétences générales, notamment l’esprit critique, la gestion de projet et la communication.

À l’issue de la formation, la BAD et Microsoft Philanthropies fourniront aux ambassadeurs des boîtes à outils et des ressources en matière de technologies de l’information et de la communication. « Le modèle communautaire assurera l’autonomisation numérique des jeunes dans les zones rurales, ce qui confirme l’engagement de la Banque à former la prochaine génération de jeunes et de femmes numériquement alphabétisés du continent », a déclaré Martha Phiri, directrice du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences de la BAD.

Le programme fait partie de la stratégie de la BAD qui a pour objectif d’axer ses investissements technologiques et numériques sur les jeunes. Cette stratégie donnera aux jeunes les moyens de diriger la transformation économique et sociale à l’ère du numérique. Coding for Employment prévoit d’étendre le programme d’ambassadeurs numériques à d’autres pays après la phase pilote.

Le programme propose des cours en ligne gratuits. Récemment, l’initiative a enregistré 130 000 inscriptions parmi les jeunes à travers l’Afrique sur ses plateformes eLearning et Digital Nigeria. 

Lire aussi : RDC : 70 millions $ de la BAD pour le développement agro-industriel du Ngandajika