La BADEA débloque 103,8 millions $ pour financer le secteur agricole au Bénin

0
583
Le projet agricole financé par la BADEA couvre une superficie de 12.000ha de terres

La Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) accorde au Bénin un financement de 103,8 millions $. Ce montant sera investi dans le projet d’aménagement et d’équipement hydro-agricole de 12.000 ha de terres. Le projet devrait contribuer à la relance durable du développement économique et social.

Le secteur agricole béninois bénéficie du soutien financier de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA). Le Bénin et la banque ont signé l’accord de financement lors du 2e Forum arabo-africain pour le commerce et le développement. Ce forum s’est tenu au Caire, en Égypte, en décembre dernier. La BADEA investira un montant de 103,8 millions $ dans le projet d’aménagement et d’équipement hydro-agricole de 12.000 ha de terres. Cette superficie est répartie sur les vallées des fleuves Ouémé, Niger et Mono.

Lire aussi: BENIN : 20 étudiants boursiers se rendent en Israël pour une formation en agriculture

Le financement permettra d’améliorer les conditions de vie de la population

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2). L’ambition du gouvernement est de faire de l’agriculture un secteur dynamique à l’horizon 2025. Ce secteur devra être compétitif, attractif, résilient au changement climatique. Le Bénin prévoit de faire de l’agriculture, un secteur créateur de richesse, indique le gouvernement. Le projet garantira la sécurité alimentaire dans le pays. Il contribuera à répondre et aux besoins nutritionnels de la population béninoise. 

Lire aussi : Un projet renforce la résilience des agriculteurs dans le nord-est du Bénin

Actuellement, le Bénin est le premier producteur de coton en Afrique de l’Ouest. Le pays est le deuxième plus grand producteur de cultures vivrières dans la région de l’UEMOA, rapporte le média 24 Heures au Bénin.

Selon Zul-Kifl Salami, le Chargé de Mission du Président béninois Patrice Talon, le financement de la BADEA permettra de renforcer la coopération entre le Bénin et le Groupe de Coordination des Banques et Fonds Arabes. « Le présent financement, s’il est utilisé de manière adéquate dans le respect des délais et des normes de gouvernance, sera vite suivi d’autres financements significatifs de cette institution », a-t-il déclaré.