La Banque mondiale accordera 400 millions $ à la Tunisie pour les réformes sociales

0
567
Entretien entre Ferid Belhaj, le vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord et le Président Tunisien Kais Saied

La Tunisie bénéficiera d’un financement de 400 millions $ de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre de ses reformes d’ordre social. 

La Banque mondiale est prête à mobiliser tous les fonds nécessaires dont la Tunisie a besoin pour mettre en œuvre les réformes économiques qui auront un impact sur le plan social. C’est ce qu’a déclaré Ferid Belhaj, le vice-président de l’institution bancaire pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Lire aussi : Tunisie : l’espoir d’un nouvel accord de financement avec le FMI en avril prochain

La Banque débloquera 400 millions $ dans un premier temps pour accompagner les réformes sociales en cours dans le pays. Ensuite, d’autres financements, viendront soutenir les petites et moyennes entreprises. Le soutien financier permettra également d’assurer la vaccination et le soutien sanitaire nécessaire à la Tunisie. 

La cheffe du Gouvernement tunisien, Najla Bouden a salué la grande confiance qu’accorde la banque mondiale aux institutions tunisiennes. Elle a fait remarqué que l’institution financière est souvent disponible à financer les projets du gouvernement tunisien qui revêtent un aspect social et qui visent à soutenir les catégories vulnérables.  

Lire aussi : La Tunisie lance un nouveau fonds dédié au financement des PME innovantes

En janvier dernier, un rapport de la Banque mondiale a invité le gouvernement tunisien à implémenter de façon vigoureuse et sans délais les réformes structurelles. Cela permettra de maintenir la confiance des investisseurs et d’assurer la stabilité macroéconomique du pays.