La Banque Mondiale accordera 567,5 millions $ au Niger pour la relance économique et l’électrification

0
739
Ce prêt de la banque mondiale impactera la vie de 2,5 millions de nigériens

La Banque mondiale a approuvé le financement de deux programmes d’un montant de 567,5 millions $ au profit du Niger. Cette enveloppe soutiendra des réformes économiques et l’expansion du réseau électrique.

Dans un communiqué, la Banque Mondiale a expliqué que les financements vont accompagner le Niger pour une reprise économique soutenue et résiliente. Les fonds permettront également au pays d’offrir aux populations un meilleur accès aux services sociaux de base.

L’une des opérations d’un montant de 250 millions $ est composé d’un don de 125 millions $ et d’un crédit de 125 millions $. Cette opération soutiendra la réponse du gouvernement à la Covid-19. Elle se consacrera aux priorités de développement à moyen et long terme. La deuxième opération porte sur un montant de 317,5 millions $. Il appuiera « les mini-réseaux alimentés par des panneaux solaires photovoltaïques, l’électrification solaire hors réseau des institutions publiques et des ménages ».

Lire aussi : Niger : 388 millions $ de la Banque Mondiale pour un projet sur l’eau et la sécurité hydrique

Plus de 2 millions de personnes seront impactées

Le communiqué de la Banque Mondiale a précisé qu’avec ce financement, environ 2,5 millions de personnes bénéficieront de services d’électricité nouveaux ou améliorés. 550 000 familles pourront utiliser des installations de cuisson respectueuses de l’environnement. 40 000 institutions publiques seront électrifiées à l’horizon 2027.

Pour rappel, la Banque Mondiale a signé des accords de financement de 388 millions $ avec le Niger, le 3 décembre dernier. Les fonds soutiendront le projet de plateforme intégrée de la sécurité de l’eau au Niger (PISEN). Le Projet d’amélioration de l’accès des femmes à des services de santé et de nutrition renforcés dans les zones prioritaires (LAFIA-IYALI) est aussi concerné.