La BOAD augmente son capital de 1,5 milliard $

0
605
Serge Ekué , président de la BOAD

L’opération permettra à la Banque de mobiliser plus d’investissements dans les secteurs prioritaires en Afrique de l’Ouest.

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a conclu la première partie de son augmentation de capital. Le capital de l’institution vient ainsi de s’accroître de près de 1 milliard $, sur un objectif de 1,5 milliard $. Cette augmentation permettra à l’institution, par effet de levier, d’injecter près de 4,5 milliards $ en Afrique de l’Ouest.

Lire aussi : Fitch révise à la hausse la perspective de notation de la BOAD

Cette première partie de l’augmentation de capital est souscrite en partie par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Le reste du solde est souscrit par les huit pays membres de l’UEMOA, ainsi que par des partenaires financiers non-régionaux de l’institution.

Lire aussi: La BOAD s’associe à la BPI pour financer l’entrepreneuriat dans la zone UEMOA

Cette opération permettra à la BOAD d’accroître les investissements dans cinq secteurs-clés, à savoir les infrastructures, l’énergie, l’agriculture et l’alimentation, la santé et l’éducation, ainsi que l’immobilier touristique et l’habitat social. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre du nouveau plan stratégique de la Banque, le « plan Djoliba ». Il a été approuvé en septembre 2020 par le Conseil d’administration de l’institution.