fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

La Chine prend des mesures pour faciliter le commerce des produits agricoles et alimentaires avec l’Afrique

À lire absolument

La Chine s’efforce de renforcer ses relations commerciales avec l’Afrique. Le pays prévoit de faciliter l’entrée sur le marché chinois d’un plus grand nombre de produits agricoles et alimentaires africains de haute qualité.

La Chine veut faciliter l’importation de produits agricoles et alimentaires africains. Cette mesure profitera à la fois aux populations africaine et chinoise. Le projet a été annoncé hier par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Wang Wenbin.

La Chine est la deuxième destination des exportations agricoles africaines

Selon le porte-parole, le gouvernement chinois attache une grande importance au renforcement de la coopération agricole avec l’Afrique. La Chine est d’ailleurs la deuxième destination des exportations agricoles africaines. En fait, ces dernières années, le taux de croissance moyen des exportations africaines vers la Chine est de 11,4 %. L’année dernière, les exportations africaines vers la Chine ont augmenté de 18,23 %, rapporte French People Daily.

Lire aussi : Le Kenya exporte son avocat frais vers la Chine

Les mesures de facilitation de l’entrée de produits agricoles africains en Chine

En novembre 2021, la Chine a annoncé son intention de faciliter l’entrée des produits agricoles africains en Chine. C’était lors de la huitième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine. Ainsi, l’Administration générale des douanes a élaboré et mis en œuvre plusieurs mesures pour faciliter l’accès de ces produits, indique Wang Wenbin. Les mesures mises en place permettront de traiter en priorité les demandes d’entrée en Chine des produits agricoles en provenance d’Afrique. Ensuite, concernant les produits agricoles d’un même pays ayant des technologies de transformation similaires, ou les mêmes produits agricoles de différents pays, les évaluations des risques seront effectuées de manière combinée. L’analyse se fera sur la base des risques contrôlables afin d’accélérer le processus d’entrée sur le marché chinois.

Enfin, le gouvernement chinois prend des mesures pour faciliter l’enregistrement des entreprises africaines agréées pour l’importation de produits agricoles. Ces mesures comprennent l’adoption de méthodes flexibles, dont l’inspection vidéo ou l’examen des documents pour accélérer le processus d’évaluation et d’enregistrement.

Lire aussi : La Chine veut renforcer ses relations avec l’Afrique en s’appuyant sur le commerce

À la une