La marine sénégalaise saisit près de 3 tonnes de cocaïne à bord d’un navire

0
217

Au Sénégal, la marine nationale vient de réaliser une saisie majeure de cocaïne. Au cours d’une opération de routine, elle a intercepté un navire transportant près de 3 tonnes de cocaïne pure.

La marine sénégalaise a frappé un coup majeur dans sa lutte contre le trafic de drogue. Au large des côtes du pays, elle a saisi près de 3 tonnes de cocaïne pure à bord d’un navire. Le patrouilleur responsable de l’opération a escorté le bateau, baptisé Ville d’Abidjan, jusqu’à la base navale de l’amiral Faye Gassama à Dakar, où la cargaison a été remise aux autorités compétentes. Les détails de l’opération restent encore limités.

Lire aussi : Mali : L’armée neutralise 34 terroristes lors d’une opération spéciale dans le centre du pays

L’Afrique de l’Ouest, plaque tournante des trafiquants de drogue ?

Les images publiées sur les réseaux sociaux par la marine dépeignent un tableau frappant de la saisie. Le navire à la coque rouillée est amarré au quai, entouré de paquets soigneusement enveloppés dans du plastique coloré, de la taille d’une valise. Les forces de l’ordre examinent avec précaution une substance blanche, probablement extraite de cette cargaison illicite.

L’Afrique de l’Ouest continue d’être une plaque tournante pour les trafiquants de drogue. Ces derniers utilisent la région comme point de transit stratégique pour expédier de la cocaïne d’Amérique du Sud vers l’Europe. La saisie démontre les défis persistants auxquels la région est confrontée en matière de lutte contre le trafic de drogue.

Appel à coopération internationale

La production mondiale de cocaïne a atteint des sommets records en 2021, indique le Rapport mondial sur les drogues de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Avec un nombre mondial estimé de consommateurs atteignant 22 millions en 2021, ces saisies cruciales soulignent l’urgence d’une coopération internationale renforcée pour lutter contre le commerce illicite de substances narcotiques.

Lire aussi : Burkina Faso : des dizaines de terroristes neutralisés