La production d’électricité à partir du charbon atteindra un niveau record en 2021 (AIE)

0
752
Fatih Birol ,directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE)

La production d’électricité à partir du charbon pourrait atteindre un niveau record cette année, selon l’Agence internationale de l’énergie. Des mesures énergiques seront nécessaires pour contrôler les émissions de ce combustible fossile.

Selon le rapport annuel de l’AIE sur le charbon, la production mondiale d’électricité à partir du charbon pourrait augmenter de 9 % en 2021. Cette production pourrait atteindre le niveau record de 10 350 térawattheures. Pourtant, le taux de production d’électricité à partir de ce combustible polluant avait baissé en 2019 et 2020.

Le rapport de l’AIE précise que la demande de charbon et son utilisation dans les activités industrielles devraient augmenter de 6 % en 2021 pour atteindre un peu plus de 8 milliards de tonnes. La demande du charbon atteindra un nouveau record historique en 2022. Selon le document, ce niveau se maintiendra pendant les deux années suivantes.

Lire aussi:

Les émissions de carbone augmentent à nouveau après une chute brève en 2020

Afrique du Sud : le ministre de l’Énergie refuse de se détourner du charbon, au nom du climat

La forte utilisation du charbon compromet les objectifs climatiques

Le charbon est la principale source d’émissions de carbone dans le monde, déclare le directeur exécutif de l’AIE, Fatih Birol. Le niveau élevé de la production d’électricité à partir du charbon cette année est inquiétant, a-t-il déclaré. L’augmentation de l’utilisation du charbon sape les efforts déployés par le monde pour réduire les émissions et atteindre la neutralité carbone. « Sans actions fortes et immédiates de la part des gouvernements pour lutter contre les émissions de charbon, d’une manière qui soit équitable et sûre pour les personnes concernées, nous aurons peu de chances, voire aucune, de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius », a-t-il averti.

Les causes de la forte demande de charbon

L’augmentation de l’utilisation du charbon thermique met en lumière les difficultés que rencontrent les gouvernements pour déployer des énergies propres, rapporte Financial Times. En effet, les énergies renouvelables comme l’éolien et le solaire connaissent une croissance rapide. Mais ces sources d’énergie peinent à suivre le rythme de la demande d’électricité. Cela laisse la possibilité aux combustibles fossiles de combler le déficit.

En outre, la forte consommation de charbon est due à l’augmentation du prix du gaz naturel. L’AIE exhorte les gouvernements à prendre des mesures fortes et immédiates pour lutter contre les émissions de charbon.

Si l’AIE s’attend à ce que la quantité d’électricité produite à partir du charbon augmente cette année, Dave Jones d’Ember, un groupe de réflexion sur le climat et l’énergie, estime qu’elle commencera bientôt à baisser. La Chine, premier consommateur de charbon, s’est engagée à éliminer progressivement le charbon d’ici 2025. De son côté, l’Inde ambitionne de se tourner vers les énergies renouvelables en éliminant progressivement le charbon.